Collectif Prouvènço - Uno regioun uno identita uno lengo
Vous êtes ici : Accueil » Ça bouge en Provence » Ça s’est passé en Provence... » 12 mai 2012 - Deux expo sur la Robe historique au XVIIIe et XIXe (...)

12 mai 2012 - Deux expo sur la Robe historique au XVIIIe et XIXe siècles

D 7 mai 2012     H 10:25     A La Chourmo dóu Couleitiéu     C 0 messages


"Histoire(s) de Robes"

Cycle de deux expositions sur le thème de la Robe historique au XVIIIe et XIXe siècles.

Histoire de ces « objets » qui ont structuré la silhouette et les formes féminines dans un premier volet avec la carte blanche à Patrick Berria et l’exposition « Tournures et crinolines » du 12 au 20 mai 2012.

Histoire de Robes sous l’influence des modes et de leur statut social et territorial dans un deuxième temps avec l’exposition « Robes de mode, Robes de tradition » 23 juin au 23 septembre 2012.

Cycle de deux expositions sur le thème de la Robe historique au XVIIIe et XIXe siècles.

Histoire de ces « objets » qui ont structuré la silhouette et les formes féminines dans un premier volet avec la carte blanche à Patrick Berria et l’exposition « Tournures et crinolines » du 12 au 20 mai 2012.

Histoire de Robes sous l’influence des modes et de leur statut social et territorial dans un deuxième temps avec l’exposition « Robes de mode, Robes de tradition » 23 juin au 23 septembre 2012.

 

« Tournures et Crinolines »

Robes de Soirée 1850 - 1895

(Carte Blanche) à la collection Patrick Berria  

exposition du 12 au 20 mai 2012 

Exposition accessible uniquement en visite guidée avec conférencier (durée 1h30)

Les 12, 16, 17 et 18 mai à 14h00 et à 16h00
Les 13, 19 et 20 mai à 14h00

à la Galerie de la Villa Rosemaine, 436 route de Plaisance 83200 Toulon

Entrée 5 Euros/personne ( gratuit pour les adhérents et les enfants de moins de 6 ans). Visites guidées pour les groupes sur demande.

"Villa Rosemaine, dans le cadre d’une première carte blanche, ouvre sa Galerie à Patrick Berria qui possède une collection sur le vêtement de mode spécialisé sur la deuxième partie du XIXe siècle. Autre angle, autre vision… Retour sur un parcours.

Patrick Berria a débuté sa passion par hasard dans les années 80 attiré par les créations de la haute couture. Il a alors débuté la pratique de la couture pour son entourage proche, lorsqu’en chinant dans une brocante réputée de la région lyonnaise, il a eu le « coup de foudre » pour un corsage noir perlé des années 1890…Ce corsage fut le début d’une grande aventure avec la mode ancienne et le commencement d’une importante collection de vêtements de mode féminin."

« Robes de Mode, Robes de Tradition »

Influences et structures 1760-1860

exposition du 23 juin au 23 septembre 2012

Exposition accessible uniquement en visite guidée avec conférencier (durée 1h30)

Les jeudis, vendredis et samedis à 14h00

à la Galerie de la Villa Rosemaine, 436 route de Plaisance 83200 Toulon

Entrée 5 euros (gratuit pour les adhérents et les enfants de moins de 6 ans)

Visites guidées pour les groupes sur demande. Fermeture de la Galerie du 14 juillet au 29 août 2012

"Le collectif de collectionneurs de la Villa présente comme lors de la dernière exposition « Indiennes Sublimes », une sélection rare de Robes anciennes des XVIIIe et XIXe siècle. Robes présentées à plat pour observer leur structure, leur matière ou leur coupe. Robes mannequinées, pour retrouver les formes spécifiques de l’histoire de la Mode et de leur statut social et/ou territorial."

Histoire(s) de Robes

Villa Rosemaine s’intéresse en 2012 à la robe historique des XVIIIe et XIX siècle, de l’invention de la robe chemise par Marie Antoinette à la création de la haute couture à la fin du XIXe siècle…. La robe comme témoignage des mœurs d’une société et d’une époque, est vécue comme la représentation d’un statut social.

De la plus riche à la plus pauvre, ces robes anciennes témoignent au plus prés du quotidien de la femme occidentale des siècles passés. Elles présentent en ce sens, un angle original de l’histoire de notre société, en mêlant dans une étrange alchimie l’art du paraître et l’intime.

Au-delà des formes et des modes, « Histoire(s) de robes » nous parle aussi des matières. Soieries, indiennes, gazes, mousselines, rubans, dentelles… ont servi l’évolution des coupes et des atours de ces robes en suivant l’histoire de la Mode mais aussi de manière décalée et circonstanciée selon le niveau social ou l’appartenance à un territoire.

« Histoire(s) de Robes » interroge notre passé, et raconte l’impérieuse nécessité de la séduction, histoire d’une audace féminine renouvelée à travers les décennies. Dans le sens de la liberté ou de la libération des mœurs parfois, mais aussi avec des retours sur la structuration des formes, la dictature des modes avec notamment le carcan des corps baleinés … « Histoire(s) de Robes » raconte donc l’influence de la Mode sur le vêtement au quotidien, dans la luxure ou dans l’apparat mais aussi dans la nécessité du labeur, sans jamais perdre de vue l’affirmation d’un certain « idéal féminin ».

"Broderies de Marseille"

Dans le cadre d’une deuxième carte blanche, la galerie ouvre ses portes à la collection Dominique Le Roux avec l’exposition "Broderies de Marseille" boutis, piqués et autres textiles matelassés au XVIIIe et XIXe siècles, du 3 au 18 novembre 2012.

Dans le cadre d’une deuxième carte blanche, la galerie ouvre ses portes à la collection Dominique Le Roux avec l’exposition "Broderies de Marseille" boutis, piqués et autres textiles matelassés au XVIIIe et XIXe siècles, du 3 au 18 novembre 2012.

« Broderies de Marseille »

Boutis, piqués et autres textiles matelassés au XVIIIe et XIXe siècles

(Carte Blanche) à la collection Dominique Le Roux

exposition du 3 au 18 novembre 2012



Visites guidées les jeudis, vendredis à 14h00 et à 16h00

Les samedis et dimanches à 14h00

à la Galerie de la Villa Rosemaine, 436 route de Plaisance 83200 Toulon

Entrée 5 euros (gratuit pour les adhérents et les enfants de moins de 6 ans).Visites guidées pour les groupes sur demande.

"Villa Rosemaine, dans le cadre d’une deuxième carte blanche, ouvre sa Galerie à Dominique Le Roux qui possède une large collection de boutis, originellement broderies de Marseille, et de piqués de Provence. Autre angle, autre vision… Retour sur un parcours.

Dominique Le Roux était antiquaire spécialisée sur le vêtement provençal, et a glané en quarante ans quelques uns des plus beaux travaux méchés à l’aiguille, communément appelé boutis. Se spécialisant au fil du temps, Dominique Le Roux, a été parmi les premières sur la Côte d’Azur, à analyser, ces merveilleux ouvrages de patience et de beauté. Elle a crée de nombreux ateliers de broderies au boutis à partir de modèles anciens, transmettant ainsi un savoir faire ancestral.

Elle est l’auteur de nombreux titres techniques aux éditions De Saxe, et de l’ouvrage « Boutis, Ouvrage divin « édité en 1995, qui sera disponible lors de cette exposition à la Villa.

Comme mise en lumière, cette présentation sera agrémentée de pièces boutissées et/ou matelassées du costume régional provençal et français, sur différents supports de tissus et de couleurs. Comme pour l’exposition passée « Indiennes sublimes », l’accent sera mis sur les autres cultures qui transversalement, ont croisées et/ou influencé cet art bien provençal."

Plus d’Informations :

Sur les expositions :

http://www.villa-rosemaine.com/programmation/expositions

Sur le catalogue "Histoire(s) de Robes" :

http://www.villa-rosemaine.com/programmation/souscription-catalogue

Sur les stages de coutures et conférences :

http://www.villa-rosemaine.com/programmation/conf%C3%A9rences

Serge Liagre : 0033 (0) 6 32 88 38 10

http://www.villa-rosemaine.com/accueil