Collectif Prouvènço - Uno regioun uno identita uno lengo
Vous êtes ici : Accueil » Ça bouge en Provence » Ça s’est passé en Provence... » Berger transhumant : un métier pour l’avenir ?

Berger transhumant : un métier pour l’avenir ?

Entrée libre et gratuite Renseignements : pôle intercommunal du patrimoine culturel Ouest Provence Tél. 04 42 11 27 73

D 10 mai 2013     H 11:37     A Jean-Charles     C 0 messages


agrandir

Mercredi 15 mai 2013 de 18h30 à 20h30 à l’espace Robert Hossein à grans pour la conférence animée par par Patrick Fabre, directeur de la maison de la transhumance : « Berger transhumant : un métier pour l’avenir ? »

Qualifiée parfois de relique du passé, la transhumance entre la Provence et les Alpes, réalisée la plupart du temps en camion, concerne pourtant de nos jours plus de 600 000 brebis. Les métiers d’éleveurs et de bergers transhumants ont su s’adapter aux évolutions de la société, au point d’attirer de nos jours de nombreux jeunes dans les centres de formation. Ils restent toutefois soumis à de nombreuses contraintes, économiques, foncières, règlementaires… La Maison de la Transhumance, qui vient d’installer son siège au Domaine du Merle (Salon-de- Provence), au coeur de la plaine de la Crau, a l’ambition de re-créer un lien entre le monde pastoral et la société actuelle. De nouvelles solidarités sont en effet aujourd’hui indispensables pour assurer le devenir de la transhumance, qui produit une viande à la saveur incomparable, garante de l’entretien de nombreux espaces sensibles – en plaine comme en montagne – et qui constitue un élément fort des cultures méditerrannéennes