Collectif Prouvènço - Uno regioun uno identita uno lengo
Vous êtes ici : Accueil » Le site web » Actualités » Editorial du magazine Me Dison Prouvènço N°30

Editorial du magazine Me Dison Prouvènço N°30

D 27 janvier 2011     H 18:30     A La Chourmo dóu Couleitiéu     C 0 messages


agrandir

EDITO

L’an 2011 sara lou di chanjamen. Au moumen que se souvetan la bono annado, es, à tout lou mens, ço que poudèn souveta. Es que l’an que coumènço sara, de tout segur, drud en evenimen de touto meno, em’en particulié la creacioun d’un óusservatòri, uno proupousicioun de lèi sus li lengo regiounalo, sènso óublida l’espandimen dóu militantisme.

Dins aquelo pountannado que la criso financiero mestrejo tout, em’ un mau-viéure que trachis, li nivèu de vido que s’apichounisson, e la perdo di moudèlo, que pòu-ti nous soubra ? Soubron nòsti racino : nosto regioun e nosto identita, que la lengo se ié restaco. La deviso dóu Couléitiéu Prouvènço – Uno regioun, uno identita, uno lengo – es mai que mai d’atualita.

Se voulèn counserva la qualita de vido qu’es nostro en Prouvènço, sara mestié de prendre siuen tout ço que toco à la ruralita en la fasènt evoulua dins uno nouvello draio. Es ansin que faudra teni d’à ment l’urbanisacioun que rousigo tout. Ana contro l’establimen de metroupòli grandarasso e dis usanço amenistrativo teinoucratico sènso goust ni gousto, que nous gaston la vido. Pèr ansin faire, es tóutis ensèn que nous faudra lucha. Es indispensable de recoubra lou dre à la paraulo. Devèn faire l’unioun, en leissant de caire li causo que divison. Tóutis ensèn, faudra se retrouba pèr apara lis identita regiounalo davans li coumunitarisme que d’ùni que i’a voudrien nous impausa dins la vido publico, emé la benedicioun de quàuqui « savènt », presenta coume « à la modo »…

Dins tout eiçò, lou Couleitiéu Prouvènço, riboun ribagno, sara sèmpre presènt. Pèr espandi noste travai e tout ço que fasèn, anen ourganisa d’acamp publi dins touto la Prouvènço. Proupausaren pièi un grand forum sus l’ensignamen dóu prouvençau, lou tout dins lou cadre d’uno vertadiero demoucracìo procho di gènt.

Tant coume l’afourtis lou diploumato e resistènt Stéphane Hessel, vautre, tambèn, en Prouvènço, « ENDIGNAS VOUS ! »… Reguignas, pèr apara uno regioun istourico que ié dison Prouvènço ! Reguignas pèr garda la lengo nostro ! Boulegas-vous pèr li coulour sang e or de Prouvènço !

S’endigna, es resista !

Dins aquelo espèro, ami legèire, au noum dóu Couleitiéu Prouvènço e en moun noum persounau, amariéu de vous souveta uno bono annado bèn granado.

Bono annado, pièi, en touto la Prouvènço !...

Jan-Pèire Richard

EDITO

L’année 2011 sera celle des changements. Au moment où nous échangeons nos vœux, c’est tout au moins ce que nous pouvons souhaiter. L’année qui commence s’annonce en effet riche en événements, parmi lesquels on notera la création d’un observatoire, une proposition de loi sur les langues régionales, sans oublier un militantisme accru…

Dans un contexte de crise financière mondiale, de mal vivre, de réduction du niveau de vie et de perte de repères, que nous reste t il ? Il nous reste nos racines : notre région et notre identité, auxquelles se rattache notre langue. La devise du Collectif Prouvènço – Uno regioun, uno identita, uno lengo - est plus que jamais d’actualité.

Si l’on veut conserver la qualité de vie dont nous jouissons en Provence, il s’avérera indispensable de faire évoluer dans un autre sens tout ce qui touche à la ruralité. Ainsi faudra-t-il calmer une urbanisation intensive. Lutter contre l’établissement de métropoles et de systèmes administratifs technocratiques, éloignés des usagers, et qui nous pourrissent la vie. C’est tous ensemble qu’il nous faudra lutter. Il est indispensable de se réapproprier le droit à la parole. Pour cela, nous devrons dépasser nos clivages. Tous ensembles, il faudra nous retrouver afin de mener le combat des identités régionales face aux communautarismes qui s’immiscent dans la vie publique, avec l’assentiment de quelques « intellectuels » au discours prétendu « politiquement correct »…

Dans un tel contexte, le Collectif Prouvènço est plus que jamais incontournable. Afin de promouvoir notre travail et nos propositions, nous allons organiser des réunions publiques sur tout le territoire provençal. Nous proposerons aussi un grand forum sur l’enseignement du provençal, le tout dans le cadre d’une véritable démocratie de proximité.

Comme le préconise le diplomate et résistant Stéphane Hessel, vous aussi en Provence, « INDIGNEZ VOUS ! »… Indignez-vous pour garder une région historique qui s’appelle Provence ! Indignez-vous pour garder et promouvoir la lengo nostro ! Indignez-vous pour garder les couleurs sang et or de la Provence !

S’indigner, c’est résister !

En attendant, amis lecteurs, au nom du Collectif Prouvènço et en mon nom personnel, je vous souhaite une bonne année et une bonne santé.

Bonne année à toute la Provence

Jean-Pierre Richard