Collectif Prouvènço - Uno regioun uno identita uno lengo
Vous êtes ici : Accueil » Le site web » Actualités » Editorial » FORUM 2016 - Mission accomplie !

FORUM 2016 - Mission accomplie !

D 18 avril 2016     H 11:35     A La Chourmo dóu Couleitiéu     C 0 messages


agrandir

Forum des Associations de Culture et de Traditions Provençales :
mission accomplie !

Samedi 2 et dimanche 3 avril 2016
Espace Agora Alpilles - Maussane-les-Alpilles

Depuis quatre ans se tient au Complexe Agora, dans le charmant village de Maussane-les-Alpilles, le « Forum », organisé par l’association Collectif Prouvènço, avec le soutien du CD 13. Cette édition 2016 a une fois de plus rassemblé les principaux acteurs de la culture provençale dans un moment festif et convivial, avec performances publiques (concerts, théâtre, danse), conférences, expositions, films… Ce fut également un temps d’échange et de réflexion sur la place de la culture provençale et ses incidences sur la vie sociale et économique de notre territoire avec un grand débat citoyen.

Un Forum citoyen

Le dialogue c’est ouvert dès le samedi 2 avril, avec, le matin, l’Assemblée générale de l’Alliance Européenne des Langues Régionales* suivie l’après-midi d’un débat public intitulé « Les langues régionales en question ? ». Y étaient notamment traitée la problématique de la reconnaissance par l’Etat du provençal comme Langue de France et la révision de la loi sur la réforme du collège afin de garantir l’enseignement des langues régionales (notamment le provençal) durant tout le cycle scolaire.

Outre ces thématiques directement liées à la langue, d’autres questions étaient débattues, comme l’incidence des pratiques culturelles sur l’économie de notre territoire, ou encore la place de la Provence dans le monde, aussi bien sur le plan symbolique que concret. Après une intervention en duplex du sociolinguiste Philippe Blanchet, qui insistait sur le rôle fondamental d’une langue pour la cohésion sociale d’un territoire, les participants se sont répartis autour de tables rondes. L’ambiance était studieuse, ponctuées parfois de prises de parole au micro afin de relancer le débat. Un exemple : Philippe Brochier, ancien responsable local d’une chaine de télévision régionale, appelait de ses vœux un grand « festival provençal », en oubliant que le Collectif Prouvènço n’avait pas attendu cette recommandation pour fédérer et dynamiser notre culture avec le festival Me Dison Prouvènço à Arles et le Festival des Fontaines à Grans, deux événements qui n’eurent malheureusement « jamais les faveurs de la télévision régionale », a fait remarquer Jean-Pierre Richard, Président du Collectif Prouvènço.

Mais le ton n’était pas à la polémique, le Collectif Prouvènço s’évertuant plutôt à rassembler les énergies positives et toutes les initiatives en faveur d’« uno regioun, uno identita, une lenguo » ; comme elle a su le faire lors de la grande manifestation « Gadaren Prouvènço ! » à Arles le 24 octobre 2015, et comme elle poursuit dans cette direction avec la réalisation prochaine de l’Observatoire de la langue et de la culture provençales, projet soutenu par les collectivités territoriales.
Les nombreux élus présents à ces tables rondes (liste exhaustive ci-dessous) ont été très attentifs aux revendications exprimées par les présidents d’associations, enseignants, représentants syndicaux ou simples citoyens qui se sont investis dans cet exercice de démocratie participative durant cette première journée du Forum.
La synthèse de ces échanges a été présentée au public par Jean-Pierre Richard le lendemain matin, en ouverture de la cérémonie officielle du Forum. Ce travail de concertation servira de base à une motion concernant la langue provençale, motion portée à l’Assemblée nationale par le Député Bernard Reynès.

Un Forum festif

En dépit du mauvais temps, le public est venu nombreux le dimanche pour prendre le pouls de la culture provençale en parcourant les stands des associations et en profitant de la scène où étaient présentés divers artistes. Les festivités avaient commencé la veille avec un concert donné samedi soir par le groupe de troubadours Galapiat et la chorale Chorus Vibrato. Ces deux formations, respectivement de Tarascon et Beaucaire, se sont associées pour présenter un récital original empruntant à la musique classique, au répertoire médiéval ou au folk. Une musique acoustique délicate, pleine d’émotion, et un beau trait d’union entre les deux rives du Rhône.
Le dimanche, sur un rythme soutenu se sont succédé animations et concerts. Le film consacré au poète Auguste Saurel et à sa muse, « Mary-Rose : naissance d’une légende », a fait salle comble. La buvette est devenue un point chaud avec les groupes Crous e Pielo, Zoumaï Aqui et Cortesia, venus s’y réfugier, la scène extérieure étant irrémédiablement inondée.
Cependant, la grande scène de la salle Agora était investie par Les Musiciens du Condor, Maurice Guis (Directeur de l’Académie du Tambourin) et ses confrères Bernard Rini et Daniel Durbec, les troupes de théâtre La Chourmo dis Afouga et Li Galejaire de la Sorgo, La Chorale Provençale d’Istres (pourvoyeur officiel de bonne humeur au Forum) et Les Voix de l’Alcazar, pas tristes elles aussi avec leur relecture swing des opérettes marseillaises. Des extraits de leur spectacle « Les Brigandes du Château d’If » ont donné un avant-goût de ce qu’elles nous mijotent pour Les Théâtrales en Luberoun, festival organisé par le Collectif Prouvènço, où « Les Brigandes » sont programmées le 4 juin prochain aux Taillades.
Pour sa 4ème édition, le Forum a tenu ses promesses, grâce au travail des bénévoles de l’association Collectif Prouvènço, au soutien de la ville de Maussane-les-Alpilles, à la contribution de Salon-de-Provence, aux subsides du CD13 et de la Région, ainsi qu’à l’implication des associations présentes. Enfin, si l’on s’en réfère à l’étymologie, le Forum, a rempli sa mission : être un lieu public d’échanges. Ils furent nombreux et seront fructueux pour la Provence, avec l’implication de chacun.

***

Forum dis Assouciacioun de Culturo e Tradicioun Prouvençalo :
Dissate 2 e dimenche 3 d’abriéu 2016
Espàci Agora Aupiho - Maussano-lis-Aupiho

Despièi quatre an se debano à l’Ensèmble Agora, dins lou galant vilage de Maussano, lou « Forum » engivana pèr l’assouciacioun Couleitiéu Prouvènço, emé lou soustèns dou CD13. Aquesto manifestacioun recampo lis atour maje de la culturo prouvençalo. Es un evenimen festiéu e counviviau em’acioun publico (councert, tiatre, danso), counferènci, mostro, filme… Es tambèn un moumen d’escàmbi e de pensamen sus la plaço de la culturo prouvençalo e si counsequènci sus la vido soucialo e ecounoumico de noste terraire.

Un Forum Ciéutadan

S’es estaca lou bout tre lou dissate 2 d’abriéu, emé lou matin l’Acamp generau de l’Alianço Euroupenco di Lengo Regiounalo, segui lou tantost d’uno countèsto publico titrado « Li lengo regiounalo en questioun ? » Ié fuguè trata lou cas de la recouneissènço pèr l’Estat dóu prouvençau coume lengo de Franço e la revesioun de la lèi sus l’amendamen dóu coulège perfin de garanti l’ensignamen di lengo regiounalo (majamen lou prouvençau) tout de long dóu cicle escoulàri.

Foro aquésti tematico direitamen ligado à la lengo, d’àutri questioun èron discutido, coume la counsequènci di pratico culturalo sus l’ecounomìo de noste terraire, o encaro la plaço de l’intervencioun en « duplex » dóu souciolenguisto Felipe Blanchet, que quichavo sus lou role foundamentau d’uno lengo pèr l’agregacioun soucialo d’un terraire, li participant se soun desparti à l’entour de taulo redouno. Tout nedavo dins uno oundado estudiouso acoumpagnado perfès de preso de paraulo au micrò perfin de remanda la countèsto. Un eisèmple : Felipe Brochier, rèire respounsable loucau d’uno cadeno de televisioun regiounalo, chamavo de si vot un grand « festenau prouvençau », en óublidant que lou Couleitièu Prouvènço avié pas espera aquesto recoumendacioun pèr acampa e empura nosto culturo emé lou festenau Me Dison Prouvènço en Arle e lou Festenau di Font à Grans, dous evenimen qu’aguèron malurousamen « jamai li bòni gràci de la televisioun regiounalo » a fa remarca Jan-Pèire Richard, Presidènt dóu Couleitièu Prouvènço.

Mai lou moumen èro pas à la poulemico, lou Couleitièu Prouvènço s’achinissènt pulèu à recampa lis energìo pousitivo e tóuti lis iniciativo pèr « uno regioun, uno identita, une lengo » ; coume a sachu faire lor de la grando manifestacioun « Gardaren Prouvènço ! » en Arles lou 24 d’óutobre 2015, e coume persegui dins aquelo draio emé l’acoumplimen avenidou de l’Óusservatòri de la lengo e de la culturo prouvençalo, proujèt soustengu pèr li couleitivita terradourenco.

Li noumbrous elegi presènt à-n-aquésti taulo redouno soun esta forço atenciouna i revendicacioun espremido pèr li presidènt d’assouciacioun, ensignaire, representant sendicau o sìmpli ciéutadan que se soun envesti dins aqueste eisercice de demoucracìo participativo tout de long d’aquesto proumiero journado dóu Forum.

La sintèsi d’aquéstis escàmbi fugué presentado au publi pèr Jan-Pèire Richard l’endeman de matin en duberturo de la ceremounìo óuficialo dóu Forum. Aquesto obro de councertacioun servira de baso à-n-uno moucioun toucant la lengo prouvençalo, moucioun aduso à l’Assemblado naciounalo pèr lou deputa Bernat Reynès.

Un Forum festiéu

En despié dóu marrit tèms, lou publi èron vengu noumbrous lou dimenche pèr paupa lou pous de la culturo prouvençalo en passejant li taulié dis assouciacioun e en aproufichant de la sceno ounte èron presenta ùnis artisto. Li festiveta avien coumença la vèio em’un councert baia dissate de sèro pèr lou group de troubadou Galapiat e la couralo Chorus Vibrato. Aquésti dos chourmo, l’uno de Tarascoun, l’autro de Bèu-Caire, se soun apariado pèr presenta un recitau óuriginau toucant la musico classico, lou repertòri medievau e lou folk. Uno musico acoustico delicato, clafido d’esmougudo e un poulit jougnènt entre li dos ribo dóu Rose.

Lou dimenche, souto un ritme soustengu, se soun sucedi animacioun e councert. Lou filme dedica au pouèto Aguste Saurel e à sa muso, « Mary-Rose : neissènço d’uno legèndo », a fa salo coumoulo. La begudo s’endevenguè un caire caud emé li group Crous e Pielo, Zoumaï Aqui e Cortesia, vengu se ié recata, la sceno d’en deforo estènt bagnado pèr la journado.
Pamens, la grand sceno de la salo Agora éro óucupado pèr li Musician dóu Condor ; Maurise Guis, Direitour de l’Acadèmi dóu Tambourin, e si counfraire Bernat Rini e Danié Durbec ; li troupo de tiatre La Chourmo dis Afouga e Li Galejaire de la Sorgo ; la Couralo Prouvençalo d’Istre (prouvésidou óuficiau de bono umour au Forum) e Li Voues de l’Alcazar, pas tristo, elo tambèn emé sa releituro « swing » dis oupereto marsiheso. De manlèu de soun espetacle « Li Brigando dóu Castèu d’I », nous an baia un escapouloun de ço que nous mitouno pèr li Tiatralo en Luberoun, festenau engivana pèr lou Couleitièu Prouvènço ounte Li Brigando soun previsto lou 4 de jun avenidou i Taiado.
Pèr sa 4enco edicioun, lou Forum a tengu si proumesso, bono-di l’obro di bountous de l’assouciacioun Couleitièu Prouvènço, au soustèn de Maussano, à l’ajudo de Seloun, i susside dóu CD13 e de la regioun, ansin que l’emplicacioun dis assouciacioun presènto. Enfin, se serapourtan à l’etimoulougio, lou Forum a rempli sa messioun : èstre un rodo publi d’escàmbi. Fuguèron noumbrous e saran fruchous pèr Prouvènço emé l’emplicacioun de chascun.