Collectif Prouvènço - Uno regioun uno identita uno lengo
Vous êtes ici : Accueil » Le site web » Actualités » Editorial » L’Appel de Maillane a été entendu

L’Appel de Maillane a été entendu

D 20 décembre 2012     H 16:22     A La Chourmo dóu Couleitiéu     C 0 messages


agrandir

Réunis samedi 15 décembre autour des membres du Conseil d’Administration du Collectif Prouvènço, c’est près de 100 personnes, élus, présidents et responsables d’associations, qui ont assisté au conseil d’administration extraordinaire du Collectif Prouvènço.

L’association tirait la sonnette d’alarme suite à une succession de nouvelles permettant d’affirmer que la main mise occitaniste en Provence se renforce, et tout cela sans que la population provençale n’en sache rien ou presque !

A l’issue de la présentation faite par le Président du Collectif Prouvènço suite à la rencontre avec les représentants des ministres de l’Education Nationale et de la Culture et la Communication, chacun des 7 points présentés à l’ordre du jour a été adopté à l’unanimité :

1 - la reconnaissance du provençal comme langue de France. Cette langue provençale est définie par :

- son nom
- son orthographe mistralienne qui, depuis bientôt deux siècles, permet de l’écrire de façon simple et cohérente
- l’existence d’une littérature qui ne s’est toujours considérée que comme Provençale.

2 – l’abrogation de la graphie dite « classique » (ou occitane) en Provence

L’emploi de la graphie occitane ne correspond ni à la tradition des principaux écrivains, ni à l’usage courant de la majorité des provençaux, ni aux choix pédagogiques de la plupart des enseignants, ne saurait être présentée comme légitime par toute instance culturelle et informationnelle respectueuse de l’identité librement choisie par les locuteurs eux-mêmes.

3 – l’exception culturelle provençale

4 – l’admission de l’Observatoire de la Langue et de la Culture Provençales comme référent en Provence pour la langue, la culture et les traditions provençales

5 – l’abandon de l’acronyme PACA au profit du nom originel de notre Région : Provence.

6 – la reconnaissance officielle par la Région Provence de la langue provençale mistralienne comme langue authentique de la Provence (exception faite du Comté de Nice)

7 – la prise en compte d’une zone linguistique correspondant à la réalité historique de la langue provençale (Région Provence, Drôme Provençale, Petite Camargue et Gardounenco, Vallées provençales d’Italie).

Le Collectif Prouvènço, qui œuvre depuis maintenant 12 ans pour que le provençal soit reconnu, dans l’ensemble de ses variétés dialectales, a appelé les élus et les associations à signer la motion pour la reconnaissance du provençal et contre un centre supra régional occitan.

Le bureau du Collectif Prouvènço a également fait état de la participation de l’association, dernièrement, au Conseil Académique des Langues Régionales et aux Rencontres de l’ARPE, donnant un éclairage particulièrement saisissant de l’entrisme et de la main mise occitanistes dans les affaires provençales.

Le Collectif Prouvènço appelle toutes les associations, tous les élus en Provence et chacun d’entre nous sur un plan individuel, à écrire aux recteurs des académies concernées par l’enseignement du provençal, aux Ministres, et au Président de la Région Provence Alpes Côte d’Azur, pour demander que soit enfin reconnue comme revendication forte du peuple de Provence, les 7 points précédents.

Vous trouverez en pièce jointe les modèles de lettres à télécharger.

Pour nous écrire, nous demander des pétitions à faire signer autour de vous, nous solliciter pour expliquer la situation à vos élus, à vos administrés, à vos adhérents, n’hésitez pas à nous contacter :

Collectif Prouvènço

ZA Camp Jouven

13450 GRANS

04 90 50 49 12

collectifprovence@gmail.com

Portfolio

  • Lettre au Ministre de la Culture et de la Communication
  • Lettre au Ministre de l'Education Nationale
  • Lettre au Recteur de l'Académie d'Aix-Marseille
  • Lettre au Recteur de Nice
  • Lettre au Président de la Région Provence Alpes Côte d'Azur
  • Lettre au recteur de l'Académie de Montpellier