Collectif Prouvènço - Uno regioun uno identita uno lengo
Vous êtes ici : Accueil » Le site web » Actualités » La liberté des Provençaux menacée !!!‏

La liberté des Provençaux menacée !!!‏

D 4 août 2008     H 11:10     A admin     C 0 messages


agrandir

Il semble évident que le maire de Fontvieille ait cédé à la pression des bobos parisiens membres d’association Anti-corrida certainement nombreux sur le territoire de sa commune en cette période de l’année en annulant la Beccerada prévue dans les arènes de sa commune vendredi dernier.

Cette manifestation, démonstration de corrida sans mise à mort destinée aux élèves des écoles taurines, devait être reportée à hier aux arènes de Sonailler à Arles .
Quelle fut la stupeur des aficionados se voyant interdire l’accès aux lieux par les forces de l’ordre !

Quelques minutes avant le début de la course les gendarmes sont en effet venus faire exécuter un arrêté d’interdiction pris par le préfet des Bouches-du-Rhône appuyant sa décision sur un manquement de sécurité de ces arènes . La plaza ayant été complètement rénovée par la municipalité, les élus et les habitués des lieux ne sont pas dupes !!
Michel Sapin, préfet des Bouches-du-Rhône a t-il à son tour cédé aux pression des activistes anti corrida ?

En interdisant cette Beccerada, on a empêché, les jeunes apprentis torero de montrer leur travail, leur passion, leur raison de vivre !
La présence du jeune prodige mexicain Michelito avait attiré les médias. Une interdiction loin d’être innocente ! Les anti-corrida savaient pertinemment que cette histoire serait relatée dans la presse régionale et nationale.

Les provençaux ne sont pas prêts d’oublier une décision liberticide et se réservent la possibilité de faire entendre leur colère par une action conduite avec l’aide de l’observatoire des cultures taurines. Les arts taurins font partie de notre façon de vivre en Provence. En s’attaquant à la tauromachie ( quelles soient camargaise ou espagnole) c’est une atteinte à notre intégrité culturelle. Les Provençaux sont attachés aux cultures taurines. Ils sont tout autant attachés à la langue provençale, catalyseur entre l’ identité et la culture de cette région.

Jean Charles TABACCHI
Coordinateur de l’antenne Arlésienne du Collectif Prouvènço

Article le Parisien.fr
Article RFi
Article Le Figaro
Article Europe1
Dépèche AFP
Article Le Point
Actu Orange
Article Nice Matin