Collectif Prouvènço - Uno regioun uno identita uno lengo
Vous êtes ici : Accueil » Le site web » Actualités » "La vérité si je mens"... quand occitaniste devient synonyme de (...)

"La vérité si je mens"... quand occitaniste devient synonyme de menteur

D 7 novembre 2012     H 11:37     A La Chourmo dóu Couleitiéu     C 0 messages


agrandir

A la suite d’un article de Michel Neumuller sur une revue occitaniste intitulée "Aquo d’aqui" (article en pièce jointe pour information), nous nous devons de répondre point par point en rétablissant la vérité :

- Joël Giraud, député radical de gauche des Hautes-Alpes, a changé d’avis entre langues d’oc au pluriel et langue d’oc au singulier en acceptant le diktat d’un ultra occitaniste, Michel Prat

JPEG - 5.1 ko
Vrai

- La lettre adressée à Monsieur Joël Giraud émane du Collectif Prouvènço.

JPEG - 5.3 ko
Faux

Il s’agit d’une interpellation de l’association saint rémoise Lou maset dòu poueto.

JPEG - 5.1 ko
Vrai

- Le Collectif Prouvènço aurait comme principale activité de dénoncer une invasion occitane

JPEG - 5.3 ko
Faux

Le Collectif Prouvènço édite le dictionnaire français-provençal Coupier, les bandes-dessinées Tintin en provençal, la bande dessinée Gaspard de Besse en provençal et le magazine trimestriel bilingue Me Dison Prouvènço.

Il est présent à Expolangues Paris où il représente la langue provençale.

Il organise des évènements internationaux. Par exemple, il a organisé pendant 10 ans le Festival Me Dison Prouvènço à Arles, qu’il a finalement abandonné en 2011 pour que l’argent public soit consacré à son projet majeur : l’Observatoire de la Langue et de la Culture Provençales.

En 2010, le Collectif Prouvènço a créé le Festival des Fontaines, Li Font en Fèsto à Grans, écofestival régionaliste européen qui a gagné ses lettres de noblesse.

Depuis sa création, le Collectif Prouvènço est force de proposition auprès
des collectivités territoriales et des associations. Bien souvent, il intervient à la demande, dans la création d’évènements (par exemple la fête provençale Racino et Jitello de Miramas, dans les Bouches-du-Rhône, ou encore le Festival des Hirondelles de la ville de Vedène, dans le Vaucluse).

Il tient également des stands dans toute la Provence pour expliquer le bien fondé d’une langue et d’une culture qui sont porteuses de notre identité et de notre économie.

JPEG - 5.1 ko
Vrai

- Le Collectif Prouvènço recueille 200.000 € de subventions auprès des collectivités, avec 2 emplois à plein temps.

JPEG - 5.1 ko
Vrai

Les associations occitanistes en Provence recueillent quant à elles plus de 400.000 € par an auprès des collectivités provençales pour occitaniser la Provence.

JPEG - 5.1 ko
Vrai

- Si vous payez avec un chèque un livre ou une entrée au Collectif Prouvènço, vous devenez membre du Collectif.

JPEG - 5.3 ko
Faux

- Le Collectif Prouvènço parvient à faire croire aux élus locaux qu’il recueille 3000 adhésions.

JPEG - 5.3 ko
Faux

Le Collectif Prouvènço représente plus de 7000 adhérents.

JPEG - 5.1 ko
Vrai

- Michel Prat est un ultra occitaniste qui demande de remplacer le mot Provence par celui d’Occitanie.

JPEG - 6 ko
Micheu Prat
JPEG - 5.1 ko
Vrai

- Une élue des Alpes-Maritimes, conseillère municipale en charge de l’occitan, accuse l’Union Provençale et le Collectif Prouvènço d’être des associations révisionnistes.

JPEG - 5.1 ko
Vrai

- L’Union Provençale menace et obtient une réponse qui permet de ne pas assimiler le mot révisionniste dans le sens d’organisation extrémiste.

JPEG - 5.1 ko
Vrai