Collectif Prouvènço - Uno regioun uno identita uno lengo
Vous êtes ici : Accueil » Le site web » Actualités » Editorial » Le Petit Nicolas avé l’accent… occitan !

Le Petit Nicolas avé l’accent… occitan !

Le quotidien « La Provence » se laisserait-il berner par les occitanistes ?

D 13 juillet 2016     H 16:36     A La Chourmo dóu Couleitiéu     C 0 messages


agrandir

Le Petit Nicolas avé l’accent… occitan !
Le quotidien « La Provence » se laisserait-il berner par les occitanistes ?

C’est le nouveau feuilleton de l’été que nous propose le journal « La Provence » : chaque jour, Le Petit Nicolas, héros créé par René Goscinny et croqué par le dessinateur Sempé, nous fera sourire en version provençale. Une heureuse initiative voulue par Anne Goscinny, fille et héritière du scénariste qui souhaite traduire l’œuvre de son père dans les soixante-quinze langues parlées et comprises en France, officiellement recensées par l’Etat français. Sauf que le provençal n’est toujours pas reconnu par la DGLF-LF (Délégation générale à la langue française et aux langues de France) au profit du seul occitan ! Et que Le Petit Nicolas devient Lo Pichon Micolau (et non pas Lou Pichot Micoulau, dans la langue de Frédéric Mistral) sous la plume du traducteur Michel Alessio, occitaniste notoire. Lorsque l’article de La Provence, signé Samy Chaverou (édition du 13 juillet 2016), se conclut par un « bona litura ! », le sang des Provençaux attachés à leur langue ne fait qu’un tour.
Mèfi ! Il y a enfumage. Les lecteurs sont pris pour des billes et Mme Anne Goscinny, qui ne connaît sans doute pas les manœuvres grossières des oc, n’y a vu que du feu.

Le Collectif Prouvènço prendra toute initiative pour rétablir la vérité.

« Uno regioun, uno identita, uno lengo »

Lu sur : http://www.laprovence.com/article/sorties-loisirs/4030350/le-petit-nicolas-ave-laccent.html

JPEG - 138.3 ko