Collectif Prouvènço - Uno regioun uno identita uno lengo
Vous êtes ici : Accueil » L’Observatoire L’Óusservatòri » Le village de Cheval-Blanc et son Saint-Patron : Saint-Paul

Le village de Cheval-Blanc et son Saint-Patron : Saint-Paul

D 22 novembre 2020     H 17:05     A La Chourmo dóu Couleitiéu    


agrandir

Saviez-vous que le saint qui a donné son nom au mas abritant l’Óusservatòri est aussi le Saint Patron de la commune de Cheval-Blanc ? Et que celle-ci porterait le nom d’une ancienne auberge ?

En cette fin de dimenchado, nous vous proposons d’en savoir un peu plus sur le village de Cheval-Blanc, qui accueille désormais l’Observatoire de la langue et de la culture provençales, et son Saint-Patron, qui a aussi donné son nom au mas, ecrin du centre culturel nouvellement inauguré.

Le village de Cheval Blanc est né de la Révolution : précisement le 22 juillet 1790 lorsque l’Assemblée représentative du Comtat Venaissin décréte le démembrement du territoire de Cavaillon.

La nouvelle commune indépendante, dont le nom proviendrait d’une auberge située sur la route du bac de la Durance à destination d’Orgon, tient pourtant une histoire plus ancienne avec des traces d’habitat dans les grottes de Vidauque et de Régalon datant de la Préhistoire. Au cours du Moyen-Âge, quelques fermes s’installent sur les hauteurs, mais c’est la dérivation des eaux de la Durance par la construction du canal Saint-Julien au XIIème siècle puis celle du canal du Cabedan Vieux en 1566 et du Cabedan Neuf en 1760 qui permet une exploitation agricole de la plaine. Se développe ainsi un habitat rural dispersé caractéristique du village de Cheval-Blanc.

Le mas Saint-Paul, construit en 1740, est un magnifique exemple de ces constructions témoignage de l’activité agricole qui a forgé l’identité de la commune aujourd’hui attaché à son patrimoine et ses traditions.

Le mas est également indéfectiblement lié à la commune par son nom : Saint-Paul, patron de la paroisse de Cheval-Blanc, érigée par ordonnance de l’évêque de Cavaillon le 12 août 1765 (eh oui ! avant la création officielle de la commune). Les dessins de l’abbé Marcel Roy racontant la conversion du Saint sur les murs de l’église paroissiale, ancienne chapelle rurale, font eux aussi parti du patrimoine Chevalblanais. Tout comme la statuette à l’effigie du même Saint, généreusement offerte par M. Jean-Michel Jausseran, fait dorénavant parti de celui de l’Observatoire de la langue et de la culture provençales.

C’est pour ces raisons que Jean-Pierre Richard, Président du Collectif Prouvènço, association loi 1901 républicaine et laïque, a permis et lui-même tenu à la bénédiction de ce mas lors de l’inauguration de l’Observatoire de la langue et de la culture provençales le samedi 24 octobre 2020.

Légende photo : Bénédiction du mas en présence des représentants des collectivités partenaires du projet de l’Observatoire de la langue et de la culture provençales et des mécènes privés.

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’ancienne propriétaire du mas, Mme Paule (eh oui !) Truitié de Vaucresson, rendez-vous ici : http://www.collectifprovence.com/Paule-Truitie-de-Vaucresson-et-le-Mas-Saint-Paul

Sources :
http://www.ville-chevalblanc.fr/historique/cheval-blanc
https://www.art-sacre.diocese-avignon.fr/Cheval-Blanc.html