Collectif Prouvènço - Uno regioun uno identita uno lengo
Vous êtes ici : Accueil » Le site web » Actualités » Les traditions provençales bafouées

Les traditions provençales bafouées

D 29 juin 2015     H 10:28     A La Chourmo dóu Couleitiéu     C 0 messages


agrandir

Les traditions provençales bafouées

Les cultures taurines (récent procès en appel interdisant l’encierro à l’eyraguaise) et la langue provençale (loi sur la réforme des collèges) sont menacées de disparition. Le Collectif prouvènço appèle à un grand rassemblement lors d’une manifestation à Arles le 24 octobre.

La justice a tranché : l’encierro à l’eyraguaise est hors la loi. Cette tradition taurine typique du village d’Eyragues, un spectaculaire jeu de gardian qui consiste à entraver une vachette avec une corde (sans toutefois blesser l’animal) est désormais interdite, suite à une plainte part une association et à la décision en appel du tribunal de Tarascon.

Sur les réseaux sociaux, les réactions sont vives. Indignation générale face à cette attaque à une tradition bien ancrée dans notre terroir. D’aucuns s’inquiètent que d’autres « spécialités locales » soient à leur tour dans le collimateur de quelques personnes qui souhaitent contester l’identité de notre région. Une atteinte à nos us et coutumes confortée par quelques cranes d’œufs et autres rond de cuir.

Le Président du Collectif Prouvènço, Jean-Pierre Richard a également réagi… depuis la capitale exécutive européenne où il se trouvait lors de l’annonce :
« C’est de Bruxelles que j’écris ces quelques mots. Une ville où règne en maître la technocratie anglo-saxonne. De là ils veulent imposer leurs lois, la loi d’une économie qui régente tout et veut tout uniformiser. Ils ont horreur des gens du Sud, ils ne viennent chez nous que pour s’y faire bronzer. Cette attaque contre les cultures et pratiques taurines n’est que le début, les langues régionales et le provençal en particulier auront disparus d’ici peu à cause de la réforme sur les collèges. Les professeurs de provençal sont unanimes sur le sujet, c’est une mise à mort programmée du provençal !

Mais ne baissons pas les bras. Venez tous le 2 juillet, à 19h, au Mas de la Chassagne, Manade Jalabert, à Arles, où nous créerons une coordination pour que la manifestation du 24 octobre, à Arles, soit une réussite. Ensemble nous demanderons à tous les décideurs de changer de cap pour que la Provence reste la Provence. »

Mèfi Prouvènço reguigno, Arles le 24/10/2015

JPEG - 217.7 ko
11111800_448264371996483_881645426516046778_o