Collectif Prouvènço - Uno regioun uno identita uno lengo
Vous êtes ici : Accueil » Vient de paraître Ven d’arriba » Magazine trimestriel Me Dison Prouvènço » Magazine MDP 65 - 90 costumes pour célébrer la Provence

Magazine MDP 65 - 90 costumes pour célébrer la Provence

D 10 octobre 2019     H 12:08     A La Chourmo dóu Couleitiéu    


agrandir

90 costumes pour célébrer la Provence

C’est par un bel après-midi ensoleillé que s’est déroulé le 9 septembre dernier, l’événement Costumes de Provence en fête, dans la ville aux quarante fontaines, Pernes, dans le Vaucluse. Cet événement, organisé par le Conservatoire du Costume Comtadin et la commune fut l’occasion d’admirer des chefs-d’œuvre de créativité et de minutie à travers pas moins de quatre-vingt-dix costumes de la Provence toute entière.

De Thoard à Collioure, vaste panorama du "vèsti prouvençau"
Le long des rives de la Méditerranée ou au grè des confluents de la Durance, nous avons parcouru quelques trois siècles à travers les nombreux costumes haut-alpins, marseillais ou encore beaucairois, pour ne citer qu’eux, sans oublier bien sûr les merveilles du Comtat Venaissin. Des explications riches et précises permettaient aux spectateurs de découvrir jusque dans leurs détails la beauté des vêtements présentés. On retiendra ainsi que la coiffe à la girafe (photo 1), typique du règne de Charles X, fut la réponse de la mode à l’événement que constitua l’arrivée à Paris d’une girafe vivante, offerte par le pacha d’Egypte au roi de France.
On redécouvre également certaines variations locales, tel le liseré blanc caractéristique de la coiffe des beaucairoises (photo 2) ou encore cette ceinture en laine rouge si particulière que l’on nomme taïole (photo 3). Enfin, c’est le soin apporté à la mise en scène qui a donné à assister, non pas à une simple présentation de costumes mais bien à un véritable voyage dans le temps : ici la jeune lavandière réalisant sa bugado (photo 4), là-bas la paysanne en costume de travail rentrant du champ et ramenant à son bras sa gerbe de blé (photo 4), là encore la vendeuse de brousse et son petit sifflet caractéristique (photo 6). L’espace d’un instant, il ne s’agit plus du XXIème siècle mais bien du XIXème.

Un engagement affirmé et renouvelé en faveur de la Provence, toute la Provence
A la fin du défilé et après une petite allocution, M. le Maire de Pernes-les-Fontaines, Pierre Gabert, a terminé cette belle journée en faisant chanter la Coupo Santo (photo 5), largement reprise par l’assemblée. Il a également rappelé son opposition à la suppression des panneaux en langue provençale dans sa commune et plus largement dans toutes celles du Vaucluse. L’approbation générale et les applaudissements de la foule n’ont laissé aucun doute sur l’assentiment que suscite cette prise de position dans la région. C’est sur cette note revendicative mais enthousiaste que s’est terminé cette belle journée.

Télécharger la version PDF de l’article en français :

PDF - 1.2 Mo

Retrouvez la version provençale de l’article dans le magazine Me Dison Prouvènço numéro 65.