Collectif Prouvènço - Uno regioun uno identita uno lengo

N°35 - Me Dison Prouvènço

D 8 novembre 2012     H 10:13     A La Chourmo dóu Couleitiéu     C 0 messages


agrandir

N°35 – Mai 2012 56 pages

Les titres :

• Les produits
• Édito par Jean-Pierre Richard
• Les Brèves
• Le DVD du Festival des fontaines 2011
• Assemblée Générale 2012 à Cheval-Blanc – Compte-rendu
• Assises de la Langue et de la Culture Provençales 2012 - Compte-rendu
• L’Observatoire de la Langue et de la Culture Provençales – Souscription
• Pays marseillais – Tradicien e qualita, lou saboun (fierta) de Marsiho !
• Pays des Alpilles - Théâtre à Mouriès
• Pays Vauclusien
o Fête provençale de Font-joyeuse
o Avignon : La vigno di Papo sus la Roco de Dom
o Le centenaire du poème de Frédéric Mistral offert aux cavaillonais
o Pichot remembranço dóu bon paire Savié de Fourvières
o 15ieme dictée en langue provençale de Bédarrides
o Lu dans la Provence de Carpentras le 18/3/2015 (article sur l’Observatoire)
• Pays des Alpes-Maritimes
o E se parlavian d’aiòli ?
o Maurise Michel, Président e Prouvènçau de la bono
• Pays varois – Iero de ma jouinesso
• Pays gardois – Lou Clu en Ceveno, Fête de la Circulade 2012
• Pluralité des langues régionales
o Lettre ouverte du majoral Pierre Vouland agrégé de l’université, Docteur d’état en linguistique romane
o Il n’y a plus d’université de Provence !
o Mouans-Sartout, retour vers le passé provençal
• La Cigale et la Fourmi… façon marseillaise !!!
• Les Us & Coutumes – Pasco, uno fèsto majo
• Medecino douço - L’iòu dins tóuti sis estat
• Cuisine - Lou mourre-pourcin o pisso-chin
• Mot crousa
• Libre avejaire
• Patrimoine musical - Li Tambourinaire de la Reneissènço dóu Triounfle à la Descasènço
• Chronique Nature
o Les Cigales
o Bouniéu, lou pont à couquiho, la tourre Felipe
• Les livres
• Pub : Les Délices de l’Olivier
• Les bonnes tables - l’Arôme à Bonnieux
• Li biòu – Royale à la manade Raynaud
• Li mounto-davalo
• Nous an quita
o Janino Establet
o Ravous Boyer
o Ugueto Chamand
o Janino Boudjella
• Carnet rose
• Pub : Api Control

JPEG - 526.8 ko
MDP 35


L’Edito par Jean-Pierre Richard, Président

Un proverbe français affirme qu’ « une hirondelle ne fait pas le printemps ». La sagesse populaire est-elle toujours infaillible ?... Examinons-le ensemble...
Nous le répétons de manière récurrente dans les colonnes de ce magazine. La Provence est l’une des grandes régions françaises. Elle possède une très forte identité forte. De par le monde, la Provence est appréciée, aimée, enviée. Le nombre de touriste qui affluent chaque année chez nous en constitue la meilleure preuve. Au niveau linguistique et littéraire, la Provence n’est pas en reste. Le provençal est la seule langue régionale qui a été illustrée par un prix Nobel de littérature, celui obtenu par Frédéric Mistral. Avec son Trésor du Félibrige, le Maillanais a codifié le provençal au plus près de sa pratique locale. Il a créé une graphie moderne employée par la pluparts des Provençaux qui parlent, lisent ou écrivent leur langue. La place de la Provence est donc incontournable. Cette réalité est comparable à l’hirondelle printanière du proverbe. Cela devrait pouvoir amener un respect pour cette culture, avec des moyens pour y parvenir. Est-ce bien le cas ?...
Force est de constater que l’on est loin du compte !... Les autres grandes régions linguistiques ont obtenu des moyens conséquents pour protéger et diffuser leur culture, et cela depuis de nombreuses années. C’est le cas de la Bretagne, de l’Alsace, de la Catalogne, de la Corse, ou du Languedoc. Cela a été fait avec l’aide de l’État, des collectivités territoriales. Du CIRDOC de Béziers à l’Office de la Langue Bretonne, toutes les grandes régions identitaires françaises possèdent des locaux, du personnel. Et la Provence dans tout ça ?....
Depuis sa création, le Collectif Provence demande que notre région soit dotée d’une structure pérenne permettant de sauvegarder et de diffuser la provençalité. C’est dans ce contexte qu’il faut remettre notre projet d’Observatoire de la Langue et de la Culture Provençales, qui a été au centre des Assises que nous avons organisées à Maussane-les-Alpilles. Ce fut un vrai succès de participation et de proposition, dont ce magazine rend compte largement. Cela a permis aux élus qui soutiennent l’action que mène le Collectif Prouvènço, en particulier Michel Vauzelle, député et Président de la Région, et Bernard Reynès, député-maire de Châteaurenard, d’apporter leur soutien à notre projet. Il reste maintenant à démontrer dans les faits qu’une volonté politique forte, dépassant les clivages politiques, existe, qui donnera enfin les moyens nécessaires à la réalisation de notre Observatoire.
Les Provençaux, la culture qu’ils ont en partage et dont la langue est la part la plus intime le méritent bien. La Provence mérite d’être dotée des mêmes outils que ses voisines. Au point où nous en sommes, il est nécessaire d’établir un véritable calendrier et s’y tenir. Sa première étape sera la réhabilitation de la ferme Saint-Paul, à Cheval-Blanc. Dès la fin de la présente année 2012, les moyens budgétaires pourraient être trouvés afin que 2013 voit enfin la concrétisation d’un projet qui nous tien à cœur.
Il nous restera à inviter tous ceux qui le voudront à participer à cette aventure. Pour qu’enfin, avec l’aide de la commune de Cheval-Blanc, du Parc Naturel Régional du Luberon, de la Région Provence, des Conseils Généraux 13 et 84 et d’autres encore, ce projet formidable voit le jour entre Alpilles et Luberon.


Abonnez-vous en ligne !

Me Dison Prouvènço est un magazine trimestriel bilingue provençal-français édité par l’association Collectif Prouvènço.