Collectif Prouvènço - Uno regioun uno identita uno lengo

N°38 - Me Dison Prouvènço

D 16 janvier 2013     H 10:25     A La Chourmo dóu Couleitiéu     C 0 messages


agrandir

N°38 – janvier 2013 64 pages

Les titres :

• A la une : 10 ans pèr Prouvènço
• Adhésion et abonnement
• Édito par Jean-Pierre Richard
• Les Brèves
• L’Observatoire de la Langue et de la Culture Provençales – Plan et avant-projet
• Actualité du Collectif Prouvènço
o Les raisons de l’Appel de Maillane - Chronologie
• 10 ans pèr Prouvènço
o Rétrospective
o Reportage photos
• Forum des Associations de culture et de tradition provençales – 1ère édition
• En catalogne, l’indépendantisme sort renforcer des élections…
• Assemblée générale 2013 à Fourques – le programme
• Pays Arlésien
o Nouvèu cabiscou pèr l’escolo mistralenco d’Arle
o Anniversaire : après les gardians, les tambourinaires…
• Les Alpilles
o Noël au château de Barbegal
o La crèche vivante du Regrèu à de nouveau été un succès
• Pays gardois : li voto e li tradicioun atacado
• Pays varois : l’association ACAMP
• Pays Vauclusien
o Manifestation de Parlaren Bédarrido
o Georges Brassens hit
o Provence 2013 ! : atelier découvert du provençal avec Parlaren lou Pountet
o Made in Prouvènço : Christian Mounier se bat contre les friches agricoles
• Communes adhérents : Cornillon et Le Paradou
• Patrimoine : l’association Kabellion se consacre au patrimoine et à l’histoire de Cavaillon
• Pluralité des langues régionales
o Le ver est dans le fruit
o Un tremblement de terre au P’Oc
o La graphie occitane : document historique N°1
• Portrait : César Megis, le parler du Haut Pays Provençal
• Fiche ludique
o Mots croisées
o Lou Saquet
• Patrimoine musical – André Campras
• Musique
o Gala à Avignon pour l’Observatoire
o Stéphane Daniel son premier clip
o Le Condor, la Provence au cœur du monde à Orange
• Chronique Catalan – Le cercle Catalan de Marseille
• Chronique nature
o Oh ! Punaise
o Beaumes de Venise, le paty
• Les produits
• Les livres
• En bref… Jean Michel Turc Docteur !
• Carnet rose
• Libre avejaire
• Mounto-davalo
• Nous an quita
o Jean Colette
o Robert Leroy
o Marcel Molle
• Pub : Api Control

JPEG - 672.3 ko
MDP 38

L’Edito par Jean-Pierre Richard, Président

Vaqui un numerò que marcara l’istòri de noste mouvemen.

Me Dison Prouvènço, un «  journalet  » qu’espeliguè en 2002, es devengu grand. Desenant, es un magasine bilengo, mouderne...

Em’aquéu numerò especiau anniversàri, avèn vougu leissa uno marco forto. Lou fasèn d’autant miés que presentarai bèn lèu de proupousicioun pèr desveloupa l’atualita regiounalo dins noste journau. Me sèmblo qu’aquéli chanjamen, mai que necessàri, se devran faire dins lou cadre em’en acoumpagnamen de l’Óusservatòri de la Lengo e de la Culturo Prouvençalo.

D’aro-en-la, pode coumença de vous fisa, à la lèsto, quàuquis idèio que saran de segur adoubado, discutido, avans, bessai que de vèire lou jour. Tant se pourrié que tiressian de plan pèr chanja lou fourmat, emai lou titre dóu journau. Perqué pas aumenta lou noumbre de pajo en creant de nouvèlli crounico ? Mai de reclamo nous permetrié, en meme tèms, d’acampa mai de sòu, tout en fasènt de causo nouvello raport à la pratico d’uno lengo prouvençalo mouderno. Pourrian mai douna la paraulo i legèire... Pèr acaba, lou fin dóu fin, sarié de pousqué trouva noste nouvèu magasine dins li kiosque e dins li librarié. Pantai o realita ?... Lou veiren bèn...

Aqui dedins, atrouvarés de repourtage moustrant lou caminamen dóu Couleitiéu Prouvènço. Parti de pas rèn, avèn basti plan plan, jour après jour, un grand mouvamen que restara dins l’istòri dóu regiounalisme prouvençau. Es en relegissènt li numerò passa que vesèn proun tout ço qu’avèn fa...

D’aiours, lis óucitanisto lou vèson bèn. E se faguèron tant tripet, dins aquesto darriero pountannado, es qu’an bèn senti que la verita fenira bèn par gagna davans un aganto-couioun em’uno impoustouro ourganisado. Car lou biais de faire óucitan est simplas. Coume lou fasien d’ùni que i’a, dins lou siècle XXen, n’i’a, proun souvènt, d’espandi uno fausso idèio, e de la presenta coume uno verita «  autentico  » emai «  incountestablo  ». Pèr eisèmple, la realita de «  l’óucitan  » e de sa pretendudo «  Óucitanìo  »... Es pièi mestié d’ensuca li gènt, emé tout acò, dins li media - regardas un pau ço que se passo à France 3 Marsiho !... De s’entrauca dins lis universita, lis amenistracioun e li partit pouliti - seguissès moun regard... De critica, d’avani e de desvalourisa tóuti aquéli que soun pas d’acord... E tant se pourrié bèn que lou pople, pièi, empassèsson la baloto e la ragougnasso, e que pièi ié creseguèsson coume se fuguèsse uno realita... En Prouvènço, lis óucitan se soun emplastra, e d’autant mai despièi la creacioun dóu Couleitiéu Prouvènço... E avèn pas acaba !...

Coume lou fasèn despièi douge an, anan persegui d’oubra pèr Prouvènço. Countuniaren pièi de denouncia lis injustiço, tant coume aquelo de Marseille Provence 2013, que renègo nosto culturo, aquelo de Prouvènço. Et tout acò em’un buget faraouni, e d’autant mai dins aquéli tèms de criso. Rendès-vous comte ! 100 milioun d’éurò, emé 11 milioun pèr la souleto Coumunicacioun... E pas rèn, o quàsi rèn, pèr la culturo prouvençalo, franc d’uno messo e d’un passo-carriero sus la Canebiero - coume s’erian lis Indian dins sa Reservo, o d’animau en gàbi dins un pargue zououlougi... - e uno « transhumance » qu’es un aganto-couioun vertadié pèr « bobò »... Mai pièi, pagas, pagas, Prouvençau e Marsihés... Car es necite de louga tóuti aquéli que soun vengu pèr nous impausa sa vesioun, e qu’aproufichon de la situacioun pèr s’engavacha...

Fau-ti arresta de nous faire entèndre ?...
Que noun !...
Au countràri, fau espandi lou mouvamen !

Bono annado, e bono santa en tóuti.

***

Voici un numéro qui marquera l’histoire de notre mouvement.

Me Dison Prouvènço, un « journalet » qui a vu le jour en 2002, est devenu grand. C’est désormais un magazine bilingue, moderne...

Avec ce numéro spécial anniversaire, nous avons voulu laisser une empreinte forte. Nous le faisons d’autant mieux que je formulerai prochainement des propositions pour développer encore plus l’actualité régionale dans nos colonnes. Il me semble que ces changements, plus que nécessaires, devront se faire en parallèle et en accompagnement de l’Observatoire de la Langue et de la Culture Provençales.

Je peux d’ores et déjà vous livrer quelques idées pêle-mêle, qui seront bien entendu amendées et discutées avant de voir le jour. Peut-être nous faut-il réfléchir à un nouveau format, à un nouveau titre. Pourquoi ne pas augmenter la pagination, en créant de nouvelles rubriques ? Plus de publicité nous permettrait tout à la fois de varier nos ressources, tout en innovant en ce domaine, au niveau linguistique provençal. On pourrait aussi donner davantage la parole aux lecteurs... Enfin, l’idéal serait de pouvoir trouver ce nouveau magazine en kiosque et en librairie. Rêve ou réalité ? Nous verrons bien...

En page intérieure, vous trouverez des reportages qui montrent le cheminement du Collectif Prouvènço. Partis de rien, nous avons construit, jour après, jour un grand mouvement qui restera dans l’histoire du régionalisme provençal. C’est en relisant les numéros précédant que nous voyons le chemin parcouru...

D’ailleurs, les milieux occitanistes s’en rendent bien compte. Et s’ils se sont tant agités avec frénésie au cours de ces derniers mois, c’est qu’ils sentent bien que la vérité finira par triompher face à une imposture organisée. Car la tactique occitane est très simple. Comme le faisaient certains idéologues du XXe, il suffit d’énoncer un postulat et de le l’auto-déclarer « authentique » et « incontestable » même s’il est faux - en l’occurrence l’existence de « l’occitan » et d’une pseudo « Occitanie »... Il faut ensuite matraquer ce postulat dans les médias - voyez ce qui se passe à France 3 Marseille  !... D’entrer dans les universités, les administrations et de noyauter les partis politiques - suivez mon regard !... Critiquer et dévaloriser, voire même diffamer ses adversaires... Ainsi, la population, peu à peu, pourra « gober » le postulat en question. C’est alors que d’apocryphe et de faux, il pourrait bien devenir réalité... En Provence, cela n’a pas marché, et d’autant plus depuis la création du Collectif Prouvènço... Et nous n’avons pas fini !...

Comme nous le faisons depuis douze ans, nous allons poursuivre notre travail pour la Provence. Nous continuerons aussi de dénoncer les injustices, comme celle de Marseille Provence 2013, qui ignore notre culture, celle de la Provence. Tout cela avec un budget faramineux, et d’autant plus en ces temps de crise. Rendez-vous compte ! 100 millions d’euros, dont 11 millions pour le budget Communication... Et rien ou presque rien pour la culture provençale, si ce n’est une messe et un défilé sur la Canebière - comme si nous étions des Indiens dans leur Réserve ou des animaux parqués dans leur zoo...-, et une transhumance qui est une fumisterie pour « bobo »... Mais ensuite, Provençaux, Marseillais, préparez la monnaie  !... Car il va falloir payer tous ceux qui sont venus nous imposer leur vue et qui profitent de la situation...

Faut-il relâcher la pression ?
Non, au contraire !
Il faut amplifier le mouvement !...

Bonne année, et bonne santé à tous.


Abonnez-vous en ligne !

Me Dison Prouvènço est un magazine trimestriel bilingue provençal-français édité par l’association Collectif Prouvènço.