Collectif Prouvènço - Uno regioun uno identita uno lengo

N°45 - Me Dison Prouvènço

D 25 octobre 2017     H 17:19     A La Chourmo dóu Couleitiéu     C 0 messages


agrandir

N°45 – Octobre 2014 56 pages

Les titres :

• A la une : Maiano, l’eime de Prouvènço
• Abonnement, adhésion
• Édito par Jean-Pierre Richard
• Les Brèves
• Les nouvelles du Piémont – A Coumboscuro pèr lou roumaige de stèmbre
• 2014 années Mistral
o Maiano celèbro Frederi Mistral
• Ça s’est passé en Provence
• Forum des associations de culture et de tradition provençales – Préinscription
• Tous les cours de provençal
• 3 raisons de privilègier le courrier électronique
• Pays Arlésien
o Journée du Patrimoine : Reneissènço remonte le temps aux Alyscamp
• Pays d’Ouest-Provence
o 39ieme Fête des Bergers et des traditions
o Rencontre avec la poète André Resplandin
• Pays marseillais
o Lei 75 an dó bataioun de Marin Poumpié de Marsiho
• Pays vauclusien
o Super loto prouvençau animé par Chiron
o 3eme fête d’automne de Velleron
• Pays des Alpes de Hautes-Provence – Aménagement du lavoir La Marceline à Saint-Michel
• Pays des Alpes Maritimes – En barco ! Pèr ana vendemia
• Pays des Pluralité des langues régionales
o Un couguiéu es pas uno agasso !...
o Lo Cocut
o Le Collectif Prouvènço attaqué dans une revue scientifique
o Le Collectif Prouvènço et ses militants victimes du dénigrement sous prétexte d’une pseudo étude scientifique
o La voutacioun sus l’independance de l’escosso : paradossi e countradicioun dis oucitanisto e di catalanisto
o A Pau, li biarnés soun pus souberian
• Des nouvelles de l’Observatoire
o Le Collectif s’approprie le Mas Saint-Paul !
o Nettoyage du site – reportage photo
• Fiche ludique
o Horoscope
o Mots croisées
o Un pau de gramatico
• Chronique nature
o Randonnée : uno escourregudo aprouvençalido
o Chauves-souris en Provence
o La maison Chauves-souris dans le marais du Vigueirat
• Patrimoine musical
o L’Académie du Tambourin célèbre ses 25 ans
o Exposition : Sur les traces de Nicolas Saboly
o Micoulau Saboly : 400ieme anniversaire de sa naissance
• Traditions provençales : Carreto Ramado photo de Pierre Madec
• Les Livres
• Les produits
• Mounto-davalo e supèr davalo
• Pub : Api Control


L’Edito par Jean-Pierre Richard, Président

A longueur de journée, on nous rebat les oreilles avec les mots « crise économique », ou encore, « déficit ». A mon tour, et pour la bonne cause, je vais évoquer ces questions. Mais seulement pour ce qui concerne notre mouvement ; le Collectif Prouvènço.
Tout un chacun peut participer à notre tâche, sans faire, d’ailleurs… trop d’effort. En voici la recette. Nous faire parvenir sous pli le chèque de votre adhésion et de votre abonnement à notre magazine – ou pour leur renouvellement. Si vous possédez un ordinateur ou un téléphone intelligent, signalez-nous aussi vos adresses électronique et postale exactes – par exemple en cas de déménagement. Cela évitera le retour de votre magazine dans nos bureaux. Chaque années, les relances auprès des membres et abonnés retardataires nous occasionne en effet des dépenses importantes. A titre d’exemple, l’envoi de cent lettres à 0.70 € l’unité nous coûte 70 €. Comme nous avons beaucoup d’abonnés et d’adhérents dans cette situation, cela peut entraîner pour nous une dépense de 300 € par an, sans compter le temps passé pour ces relances. Aidez nous, chers amis, à faire des économies par des gestes simples ! Lorsque vous voyez votre enveloppe de Me Dison Prouvènço la mention Acaba, n’attendez pas pour nous faire parvenir un chèque de 32€, montant de votre abonnement comprenant huit numéro.
Je me permets aussi de m’adresser ici aux responsables d’associations amies. Abonnez-vous, et faites abonner vos adhérents. Selon le nombre, nous n’hésiterons pas à faire des remises importantes. Certains le font déjà. Un groupement vient ainsi de nous rejoindre, avec 120 abonnements ! Nous devons gagner la bataille du magazine. Car qui d’autre que nous diffuse des informations sur la situation culturelle en Provence ? Qui défend mieux que nous une culture provençale ouverte, mais qui n’acceptera jamais de se voir intégrée de force à un supra-régionalisme fade et artificiel ?...
En avril de l’année prochaine, notre Forum des associations provençales sera l’occasion d’organiser un grand débat où seront invités non seulement les groupes et associations, mais aussi les personnes individuelles. Ainsi pourrons-nous mieux connaître vos besoins et attentes, pour ce qui concerne notre Observatoire de la Langue et de la Culture Provençales, projet qui mettra enfin la Provence au même niveau que les grandes régions linguistiques de France et d’Europe. Nous évoquerons aussi l’impérieuse nécessité de se fédérer sans contraintes, afin d’être entendu par les pouvoirs publics. Car dans un avenir proche, et à cause des restrictions budgétaires et du chamboulement des collectivités territoriales, nous devrons en effet envisager des moments plus difficiles encore pour nos associations, et en premier lieu pour le Collectif Prouvènço et son Observatoire. Plus que jamais, nous aurons besoin de nous regrouper et de nous entraider pour la défense de notre culture, de notre langue et de notre territoire.
Je dois enfin de vous signaler un événement très symbolique auquel j’ai eu l’honneur d’assister il y a peu. Le 9 octobre dernier, et à l’invitation de l’Institut d’Estudis Valencians, j’ai représenté la Provence à une manifestation importante, le Día de Valencia, qui se déroule chaque année à Valence (Espagne). Au cours d’un jour férié, la Communauté Valencienne honore Jacques 1er d’Aragon, dit le Conquérant (cousin germain de notre grand Raymond Bérenger V), qui conquit Valence aux Sarrasins le 9 octobre 1238, y fondant un royaume distinct... qui n’a jamais été intégré à la Catalogne. On soulignera la grande ressemblance qui existe entre notre combat et celui des valencianistes, qui luttent pour le maintien de leur identité et de leur langue face à l’hégémonisme catalan...
Comme vous le voyez, nous avons du pain sur la planche... Mais si elle est difficile, la voie que nous prenons est la bonne !...

***

De-countùnio e de-longo, nous canton de cansoun de ma grand la borgno emé li mot « criso ecounoumico », emai, « deficit ». A moun tour, e pèr la bono causo, evoucarai aquéli questioun. Mai soulamen pèr ço que toco noste mouvemen ; lou Couleitiéu Prouvènço.
Tout lou mounde podon participa à noste prefa, sènso faire, d’aiours… trop d’esfors. N’en vaqui la receto. Fau nous manda, dins uno orvo, lou chèque de voste adesioun e de voste abounamen à noste magasino, - o pèr soun renouvelamen. S’avès un ourdinatour o un telefoune « inteligènt », fasès-nous counèisse tambèn vóstis bònis adrèisso eleitrounico e poustalo – pèr eisèmple s’avès fa Sant-Miquéu d’un coustat o de l’autre. Em’acò, voste magasino sara jamai retourna à noste burèu. Es que chasco annado, li relanço que fasèn devers nòsti sòci e abouna que pagon sis escoutissoun d’un biais tardié nous fan gasta de sòu qu’es pas de dire. Manda un centenau de letro à 0.70 € l’uno, acò nous costo, pèr eisèmple, 70 €. E coume avèn proun d’abouna e de mèmbre que fan ansin, la despènso, pèr nautre s’encapo di grosso. 300 € pèr an, sènso coumta lou tèms gasta pèr lou faire. Cars ami, ajudas-nous à espargna ! Es pamens eisa ! Quouro vesès, sus l’orvo de voste Me Dison Prouvènço, la mencioun Acaba , esperès pas pèr nous manda un chèque de 32€, pres de voste abounamen à vue numerò....
Me permete tambèn de prene lengo, aqui, emé li baile dis assouciacioun amigo. Abounas-vous, e fasès abouna vòsti sòci. Segound lou moumbre, esitaren à proupausa pas de remeso impourtanto. N’i’a que lou fan deja. Un groupamen vèn, ansin, de nous rejougne, emé 120 abounamen ! Devèn gagna la bataio dóu magasino. Car quau, s’es pas nautre, pourra espandi li novo sus la situacioun culturalo en Prouvènço ? Quau aparo miés que nautre uno culturo prouvençalo duberto, mai qu ’acetara jamais de se vèire integrado, pèr la forço, à-n-un supra-regiounalisme artificiau sènso goust ni gousto ?...
En abriéu de l’an que vèn, noste Forum dis assouciacioun prouvençalo sara l’escasènço d’ourganisa un grand debat que ié saran counvida noun soulamen li group e lis assouciacioun, mai tambèn tóuti li gènt que lou voudran. Es ansin que pourren miés counèisse vòsti besoun raport à noste Óusservatòri de la Lengo e de la Culturo Prouvençalo, proujèt que metra enfin la Prouvènço au meme nivèu que li gràndi regioun lenguistico de Franço e d’Éuropo. Evoucaren tambèn la necessita majouro de se federa d’un biais voulountàri, se voulèn èstre entendu pèr li poudé publi. Que dins un aveni proche, emé de buget mai que mai rousiga e lou chapoutamen di couleitiveta territourialo, nòstis assouciacioun, em’en particulié lou Couleitiéu Prouvènço e soun Óusservatòri, van mai que mai pati. Mai que mai, auren besoun de nous acampa e nous pourta ajudo lis un lis autre pèr apara nosto culturo, nosto lengo e noste territòri.
Dève enfin envouca un evenimen forço simbouli qu’aguère l’ourour de i’èstre presènt, i’a gaire. Lou 9 d’óutobre passa, counvida pèr l’Institut d’Estudis Valencians, pousquère representa la Prouvènço à uno manifestacioun impourtanto, lou Jour de Valènço, que se fai, cade an, dins l’anciano capitalo dóu reiaume valencian. Dins un jour festié, la Coumunauta Valenciano ounouro Jaume 1é d’Aragoun, di lou Counquistaire (cousin german de noste grand Ramoun Berenguié V), que counquistè Valènço i Sarrasin, lou 9 d’óutobre 1238, ié foundant un reiaume particulié que faguè jamai partido de la Catalougno. Arremarcaren coume noste coumbat s’encapo forço proche d’aquéu di valencianisto, que luchon tambèn pèr manteni soun identita e de sa lengo, davans l’egemounìo di Catalan.
Lou vesès proun, avèn de pan sus la canisso... Mai s’es proun maleisa de segui, lou camin que se sian chausi es lou bon !...


Abonnez-vous en ligne !

Me Dison Prouvènço est un magazine trimestriel bilingue provençal-français édité par l’association Collectif Prouvènço.