Collectif Prouvènço - Uno regioun uno identita uno lengo

N°61 - Me Dison Prouvènço - Édito

D 4 octobre 2018     H 15:28     A La Chourmo dóu Couleitiéu    


agrandir

Édito
Version provençale

Pèr aquelo Rintrado, me prusié de vous parla di proublèmo qu’achinisson li Francés en generau, li Prouvençau en particulié. Lou farai pas, amant miés d’evouca de bòni causo e garda lou sourrire, après, de cop que i’a, n’en counvène, quàuqui gròssi maliço que prenguère contro uno amenistracioun estoufanto e li gènt qu’an un biais de faire chanjadis.
Zóu ! Fau ana d’avans ! Après quàuqui jour de vacanço dins lou Piemount, uno vesito encò de nòstis ami de Coumboscuro, me siéu remés à l’obro emé la chourmo dóu Couleitiéu Prouvènço, dins l’escasènço de ramplaca Laurèno, nosto encargado de messioun e d’amenistracioun. Lou recrutament pèr aqueste poste s’es fa emé, coume critèri principau, l’ourganisacioun e la messo en plaço de l’Óusservatòri.
De l’Óusservatòri, n’en fau parla. Avèn enfin agu lou permés de basti pèr la restauracioun dóu Mas Sant-Pau. Li chamado d’ofro soun facho. Soubro de mestreja, de cop que i’a, lou pes de l’amenistracioun. Mai emé l’estrambord e la voulounta que soun nostre, pas rèn nous resistara, e que d’ùni que i’a l’óublidèsson pas !...
De proujèt, segur qu’en avèn ! Countribuïguère de faire rescountra la chourmo tiatralo aubagnenco Dans la cour des grands, e Gérard Gélas, lou baile dóu Théâtre du Chêne Noir. La resulto d’acò, es que la pèço Fabien, uno obro raro de Marcèu Pagnòu, sara creado au Chêne, en Avignoun, li 7 e 8 de febrié, e pièi au Forum de Desèume. Travaian d’aiours au prougramo d’aquéu nouvèu Forum, que se fai desenant dins aquéu tenamen ufanous, à Sant-Martin-de-Crau.
Pèr n’en reveni à noste prefa majour, l’Óusservatòri, lou proujèt de restauracioun dóu Mas Sant-Paul es uno causo qu’es mai que mai mestié de teni d’à ment pèr evita que li causo esparron, tant au nivèu di dardèno que raport au chantié proupramen di. Tout eiçò pèr bèn n’en faire ço que voulèn, en particulié raport au biais patrimouniau dóu mas que dèu èstre respeta. L’Óusservatòri sara un rode de vido, au service de tóuti li Prouvençau, e pèr ié travaia dins la serenita. Pamens, avèn mai que mai besoun de vous. Es ansin que dise à-n-aquéli qu’an pancaro ausi noste rampèu : « FASÈS VOUS MARCA ! ». Fasès-vous marca à l’Óusservatòri, à la sousto dóu Couleitiéu Prouvènço. Au mai saren noumbrous, au mai capitaren e pourren davera la vitòri davans li pisso-vinaigre qu’emé l’ajudo e li counsèu dis óucitanisto, coume lou couguiéu, assajon de nous leva de cassolo dins lou nis qu’avèn coungreia. Pèr se faire marca, n’i’a proun d’aceta la charto « Mistralenco ». Au Couleitiéu, avèn pas lou quiéu entre dos cadiero ! Voulèn la recouneissènço dóu prouvençau coume lengo de Franço. Noste PROUVENÇAU, aquéu de Frederi Mistral, e avèn pas un double lengage.
L’aurés coumprés : dounas d’enavans à l’Óusservatòri de la lengo e de la culturo prouvençalo en vous en fasènt tóuti marca !

Jan-Pèire Richard

Édito
Version française

Pour cette Rentrée, j’étais tenté d’évoquer devant vous les problèmes que subissent les Français en général et les Provençaux en particulier. Je ne le ferai pas, préférant rester positif et garder le sourire, après parfois, j’en conviens, quelques grosses colères contre une administration étouffante et des personnes au comportement versatile.
Allez, avançons ! Après quelques jours de vacances dans le Piémont, une visite chez nos amis de Coumboscuro, je me suis remis au travail avec la chourmo du Collectif Prouvènço pour pourvoir au départ de Laurène, notre chargée de communication et d’administration. Le recrutement pour ce poste s’est fait avec comme critère principal l’organisation et la mise en marche de l’Observatoire.
L’Observatoire, parlons-en. Le permis de construire pour la réhabilitation du Mas Saint-Paul est obtenu. Les appels d’offre sont lancés. Reste à vaincre quelques lourdeurs administratives. Mais avec la volonté qui nous anime, rien ne nous résistera, qu’on se le dise !
Des projets, oui, il y en a ! J’ai contribué à la rencontre de la troupe théâtrale d’Aubagne Dans la cour des grands et Gérard Gélas, le directeur du Théâtre du Chêne Noir. Le résultat est que la pièce Fabien, une œuvre rare de Marcel
Pagnol, sera créée au Chêne, à Avignon, les 7 et 8 février, puis au Forum des Aulnes. Nous travaillons d’ailleurs sur le programme du prochain Forum, qui a lieu désormais dans ce magnifique domaine, à Saint-Martin-de-Crau.
Pour revenir à notre projet majeur, l’Observatoire, les travaux de réhabilitation du Mas Saint-Paul sont à surveiller pour éviter tout dérapage, tant budgétaire que technique, afin de répondre à nos demandes et en premier lieu à ce que le caractère patrimonial du mas soit respecté. L’Observatoire sera un lieu de vie au service des Provençaux, pour y travailler en toute sérénité. Mais plus que jamais, nous avons besoin de vous. Alors je m’adresse à ceux qui n’ont pas encore entendu notre appel : « ADHÉREZ ! » Adhérez à l’Observatoire, sous l’égide du Collectif Prouvènço. Plus nous serons nombreux, plus nous vaincrons les « pisse-vinaigre », ceux qui, avec l’aide et les conseils des occitanistes, comme le coucou, tentent de prendre notre place dans le nid que nous avons construit. Pour adhérer il suffit d’accepter la charte « mistralienne ». Au Collectif, nous n’avons pas le « cul entre deux chaises ». Nous voulons la reconnaissance du provençal comme langue de France. Notre PROVENÇAL, celui de Frédéric Mistral, et nous n’avons pas un double langage.
Vous l’aurez compris : donnez de la force à l’Observatoire de la langue et de la culture provençales en y adhérant en nombre !

Jean-Pierre Richard