Collectif Prouvènço - Uno regioun uno identita uno lengo

Projet : Gaspard de Besse en provençal

Brigand au grand coeur

D 27 décembre 2007     H 16:22     A admin     C 0 messages


agrandir

Les gens de Cuges racontaient autrefois que Gaspard de Besse, condamné à être roué vif, avait subi son supplice sur la place de l’église vers 1800. Ailleurs, on racontait qu’il était mort à Draguignan. Tout le monde disait l’avoir connu ou rencontré. Ses mille exploits contés aux quatre coins de la Provence en ont fait un personnage de légende.

Aujourd’hui, la légende perdure notamment au travers d’une série de 7 Bandes Dessinées retraçant les aventures d’un héros local.

1757 est une année fertile en événements pour le Royaume de France : le pays est déjà engagé dans la sinistre guerre contre la Prusse et l’Angleterre, le Roi est victime d’un attentat, les parisiens manifestent, et à Besse-sur-Issole, naît le 9 Février un personnage qui deviendra une véritable légende vivante : GASPARD DE BESSE.

S’il se retrouve bien malgré lui, très jeune, avec la maréchaussée a ses trousses, son nouvel état de brigand deviendra vite un terrain favorable à son aspiration de justice, notamment envers les plus démunis.

Prenant systématiquement le parti des miséreux et des laissés pour compte contre celui des puissants, il volera aux riches pour donner aux pauvres, et jouira d’une incroyable popularité, bien au-delà des limites de son village natal. Les albums de GASPARD DE BESSE s’inspirent librement de la légende de celui que l’on considère, aujourd’hui encore comme le Robin des Bois provençal.

C’est toujours animé d’une volonté de promouvoir la culture et la langue provençal, que le Collectif Prouvènço aspire à traduire et rééditer cette oeuvre. Ce projet s’inscrit dans une logique de continuité avec les deux albums de Tintin traduit également en provençal. Ainsi, en s’adressant aux plus jeunes générations, la BD est utilisée comme vecteur de transmission de notre langue et de notre patrimoine.