Collectif Prouvènço - Uno regioun uno identita uno lengo
Vous êtes ici : Accueil » Ça bouge en Provence » Retour sur la cérémonie des vœux 2018

Retour sur la cérémonie des vœux 2018

D 30 janvier 2018     H 15:40     A La Chourmo dóu Couleitiéu    


agrandir

Présentation des vœux du Collectif Prouvènço - Année 2018

Jeudi 25 janvier dernier, Jean-Pierre Richard, Président du Collectif Prouvènço, a présenté ses vœux pour l’année 2018 au sein de l’Hôtel de Ville d’Avignon, devant plus de 100 personnes (extraits du discours en bas de page).

A ses côtés, Madame Françoise Cipriani, déléguée à la culture provençale, représentait Madame Cécile Helle, Maire d’Avignon. L’Adjointe au Maire a chaleureusement souhaité une belle année au Couléitiéu Prouvènço ainsi qu’aux nombreuses associations présentes.

Les élus de plusieurs communes voisines dont Sénas, Vallabrègues et Grans ont fait le déplacement. Aussi, nous avons eu plaisir à recevoir Gérard Gelas - Directeur du théâtre Le Chêne Noir et Guy Bonnet - auteur-compositeur et interprète.

Comme dit plus haut, cette cérémonie a aussi été l’occasion de réunir de très nombreuses associations de culture provençale de la région : Farigouleto, Reneissenço, La Chourmo dis Afouga, La Fête des Bergers, Soie et Velours d’Argence, Lou Velout d’Arle, Li Respeli de Montfavet, Prouvençau de Cavaioun, L’Escolo dis Arnavéu, La fédération Française de la Course Camarguaise, La Confrérie des Gardians, L’Embelido Cavaillon, Coordination Parlaren, Parlaren Intra-Muros, Parlaren Lou Pountet, Parlaren Gardanne, Carnot-Carmes-Saint Lazar, Bella Napoli, Salon-Patrimoine et Chemins, Terre de Provence, la Chorale d’Istres, Lou Pountin Pantaious, L’Escolo dou Trelus et bien d’autres encore que nous remercions bien amicalement car ce fut un agréable moment de partage et de rencontre.

La cérémonie était ponctuée d’intermèdes musicaux par le groupe Cortesia.
Ce quatuor apporte un éclairage contemporain sur les poèmes des troubadours du XIIème et du XIIIème siècle en provençal roman. En proposant une musique actuelle tout en conservant ses racines culturelles riches et profondes, Cortesia porte avec lui ce vent frais qui souffle sur les Alpilles et la Durance.

Plus tôt dans la journée, le Collectif Prouvènço a organisé des visites guidées du Palais du Roure. Cinquante personnes ont alors pu découvrir et redécouvrir ce monument après une fermeture pour travaux. L’ancien hôtel des Baroncelli a retrouvé toute sa splendeur. Les visiteurs étaient conquis, et nous ravis.

Le vin d’honneur et les bouchées étaient offerts par la mairie d’Avignon. Madame Cécile Helle, Maire d’Avignon et son équipe, nous ont soigneusement accueilli et mis à disposition cette magnifique Salle des Fêtes de laquelle nous pouvions apercevoir le drapeau provençal s’agiter au vent.

Gramaci en tòuti !
Un merci tout particulier à Monsieur Pierre Madec, le photographe des Arlésiennes, pour avoir capturer les temps forts de la cérémonie.

Extraits du discours de Jean-Pierre Richard :

« Je souhaite vous faire part de chiffres éloquents recueillis sur le site La Tribune en 2014 : la culture contribue 7 fois plus au PIB français que l’industrie automobile avec 57,8 milliards d’euros de valeur ajoutée par an. Son coût total pour la collectivité approche 21,5 milliards d’euros.

Il est bon également de rappeler que le tissu associatif français c’est :
-  1,3 millions d’associations actives
-  16 millions de bénévoles
-  1,8 millions d’emplois
Source : Assoc.gouv.sept.2016.
C’est de loin la principale entreprise française ! »

« Mais revenons au bilan de l’année 2017 :

-  La reconnaissance officielle par les Collectivités territoriales de la mise en marche de l’Observatoire de la langue et de la culture provençales, à Cheval-Blanc, au Mas Saint Paul. Sur ce point, le budget est bouclé, l’architecte est nommé.
-  Une assemblée générale au sein de l’Hôtel du département des Bouches-du-Rhône, montrant ainsi l’implication du CD13 et de sa Présidente pour la cause provençale. »

Mai revenèn à noste bilans pèr l’an dous-milo-des-et-sèt :

-  La recouneissènço óuficialo pèr li Couleitiveta territourialo de noste proujèt d’Óusservatòri de la lengo e de la culturo prouvençalo, au Mas Sant-Pau de Chivau-Blanc. Aqui dessus, lou buget s’encapo acaba, l’architèite nouma.
-  Un Acamp Generau ufanous, dins l’Oustau dóu Despartamen di Bouco-dóu-Rose, mounstrant proun l’estacamen dóu Counsèu despartamentau di Bouco-dóu-Rose e de sa Presidènto à la Causo prouvençalo.

« Le Collectif Prouvènço est devenu la force vive de la Provence, le digne représentant de la lengo nostro. Même FR3 a fini par le reconnaître ! Quant à TF1, ils ne se sont pas trompés, c’est bien le Collectif qu’ils ont contacté pour faire un reportage sur la langue provençale ! »

Lou Couleitiéu Prouvènço es vengu la forço vivo de Prouvènço. Lou digne representant de la lengo nostro. Meme la televesioun regiounalo de FR Tres a fini de lou recounèisse ! Quant à TF1, se soun pas engana. Es bèn lou Couleitiéu que touquèron pèr faire un repourtage sus la lengo prouvençalo passa i’a gaire, dins lou journau televisa !

« Je vous le dis, je vous l’affirme, rien ni personne n’arrêtera la marche en avant de notre association pour que notre langue et notre culture soient reconnues. Une fois de plus, affirmons-le : la langue de ce territoire c’est le provençal, celui du peuple, celui des paysans, mais aussi celui de Roumanille, de Mistral et d’Aubanel. »

Vous lou dise. Pas rèn, ni pas res, faran cala lou mouvemen e l’acioun que menan pèr l’aparamen de la lengo e de la culturo nostro, qu’auran plus jamai de se justifica raport à sa legitimeta sus soun territòri naturau. Un cop de mai l’afourtissèn : la lengo d’aquesto terro, es lou prouvençau. Aquelo dóu pople nostre, aquelo di païsan e di gènt di vilo, emai tambèn lou parla de Roumaniho, d’Aubanèu, de Mistral, de d’Arbaud e de Delavouët !

« Mes amis, nous avons commencé 2018 avec une forte énergie. Au nom du Collectif Prouvènço, je vous souhaite une belle année et une bonne santé. »

Cars amis, acoumençan l’an 2018 em’un estrambord qu’es pas de dire.
Au noum dóu Couleitiéu Prouvènço, vous souvetan uno bono annado, bèn granado e bèn accoumpagnado !

Vivo Avignoun, vivo Prouvènço !