Collectif Prouvènço - Uno regioun uno identita uno lengo
Vous êtes ici : Accueil » Ça bouge en Provence » Ça s’est passé en Provence... » « Souvenirs vivants de mes 50 ans de Chêne » Conférence de Gérard (...)

« Souvenirs vivants de mes 50 ans de Chêne » Conférence de Gérard Gelas

Jeudi 5 octobre 2017 Théâtre du Chêne Noir, conférence de Gérard Gelas

D 29 septembre 2017     H 10:26     A Jean-Charles     C 0 messages


agrandir

Gérard Gelas, créateur et directeur du théâtre du Chêne Noir d’Avignon, est membre du Collectif Prouvènço depuis de nombreuses années. Viscéralement provençal, ses créations ont marqué l’Histoire du Théâtre de ces cinquante dernières années. Nous avons tous en mémoire sa fantastique adaptation de "Mireille" qui révéla Alice Belaïdi

« 2017-1967. Vous le savez, ce sont les 50 ans du Chêne Noir. Après la fête de l’été, où « Migraaaants », notre dernière création a fait salle comble tous les soirs, après les rencontres merveilleuses que nous faisons été après été avec ce public incroyable, après les spectacles de très haut niveau que nous avons partagés, voici venu le temps de trois autres saisons. Le temps des retrouvailles avec tous ceux qui donnent certains soirs à la rue Ste Catherine des airs d’été, même quand souffle le froid mistral de l’hiver.
Pour ces retrouvailles, ce jeudi 5 octobre, j’ai envie de vous faire partager certains souvenirs de ces 50 ans. Vous parler des débuts, des interdictions de la « Paillasse aux seins nus », d’Ariane Mnouchkine et de ma rencontre chez elle avec Philippe Caubère.
Vous parler des tournées, et notamment une certaine en Pologne, à l’époque où le Rideau de Fer existait encore.
Vous parlez des créations, « Aurora », « l’Eclipse de l’indien », « Miss Madona », « Confidences à Allah », et de bien d’autres…
Vous parler de notre déménagement du premier petit théâtre de la rue Saint Joseph à cette chapelle du XIIème siècle rue Sainte Catherine.
Vous parler de la musique, de Léo Ferré et de Magma, entre autres…
Vous parler aussi d’une certaine idée du théâtre : un théâtre populaire, et souvent politique, comme le définit mon ami auteur et metteur en scène genevois Dominique Ziegler.
Vous parler de nos rêves à venir, car certes si nous sommes heureux de célébrer cet anniversaire, rien ne s’arrête à lui, mais tout commence, ou continue, comme on le voudra. »

Gérard Gelas

Entrée 12 €.

La recette de cette soirée sera intégralement reversée à la Fondation de France pour venir en aide aux sinistrés dans les Antilles suite à l’ouragan Irma.