Collectif Prouvènço - Uno regioun uno identita uno lengo
Vous êtes ici : Accueil » L’Observatoire L’Óusservatòri » Un chantié « dubert » au publi Un chantier « ouvert » au public

Un chantié « dubert » au publi
Un chantier « ouvert » au public

L’Óusservatòri de la lengo e de la culturo prouvençalo

D 16 octobre 2017     H 17:39     A La Chourmo dóu Couleitiéu     C 0 messages


agrandir

Première réunion de travail avec l’architecte désigné pour la réhabilitation du Mas Saint-Paul

Mardi 26 septembre 2017 avait lieu une réunion de travail en mairie de Cheval-Blanc. Le maire de la ville, Christian Mounier, a présenté officiellement au Collectif Prouvènço Eric Payan, l’architecte désigné pour la réhabilitation du Mas Saint-Paul qui va accueillir l’Observatoire de la langue et de la culture provençales. M. Payan et les représentants du Collectif Prouvènço s’étaient en fait rencontrés de manière fortuite quelques minutes plus tôt, sur le site du futur Óusservatòri. Ils ont pu vérifier ensemble que le bâtiment est désormais sécurisé, son accès y étant interdit au public, et que les travaux sur l’accès et les abords du Mas Saint-Paul sont achevés.

La réunion de travail a été fructueuse. L’architecte Eric Payan, originaire d’Arles, a à son actif de nombreuses réalisations similaires, qu’il s’agisse de bâtiments patrimoniaux rénovés dans le respect de l’architecture et des techniques traditionnelles ou d’ERP (Etablissements recevant du public), deux qualités cumulées pour la réhabilitation du mas. « L’Observatoire est une belle aventure, a déclaré M. Payan, très impatient de se mettre à l’ouvrage. Nous allons pouvoir débuter les travaux dès le début 2018, ils seront achevés avant la fin de cette année. » Un calendrier dont ce sont félicités le maire de Cheval-Blanc, à qui incombe la maitrise d’ouvrage, et Jean-Pierre Richard, le Président du Collectif Prouvènço, qui voit enfin ce grand projet aboutir.

L’architecte Eric Payan (à droite) et les représentants du Collectif Prouvènço, Jean-Charles Tabacchi, Vice-président et Trésorier-adjoint, Remi Venture, Vice-président et Jean-Pierre Richard, Président, sur le site du Mas Saint-Paul.

Réunion très constructive en mairie de Cheval-Blanc, avec, au premier plan, l’architecte Eric Payan, Rémi Bartheye, adjoint au Maire de Cheval-Blanc, délégué aux travaux, Christian Mounier, Maire de Cheval-Blanc, Vice-président du Conseil Départemental 84, et les membres du conseil d’administration du Collectif Prouvènço : Jean-Pierre Richard, Robert Arnaud, Isabelle Imbert-Chabas, Jean-Charles Tabacchi, Remi Venture et Jean-Claude Cordéro.

L’Óusservatòri de la lengo e de la culturo prouvençalo
Un chantié « dubert » au publi
Un chantier « ouvert » au public


Lou proujèt s’encapo mai que mai bèn qu’es pas de dire, doumaci li dardèno baiado pèr li couleitiveta territourialo, dins l’escasènço de restaura lou Mas Sant-Pau. Tout acò es en trin de se capita, l’architèite chausi aguènt coumença de faire soun estùdi. Soubro pamens proun de cause de vèire, pèr que l’Óusservatòri de la lengo e de la culturo prouvençalo posque viéure de-bon. Acò ‘s l’afaire de tóuti li Prouvençau. Adounc, lou Couleitiéu Prouvènço fai lou rampèu pèr que de bòni voulounta vengon nous ajuda. *** Le projet avance à grands pas avec le budget pour la réhabilitation du Mas Saint-Paul acté par les collectivités territoriales et les premiers coups de pioches pour entamer les travaux. Il reste toutefois tant de choses à faire pour faire vivre l’Observatoire de la langue et de la culture provençales. Et c’est l’affaire de tous les Provençaux. Le Collectif Prouvènço fait appel à toutes les bonnes volontés.

Vous enganés pas se vesès li panèu que soun auboura sus lou site dóu Mas Sant-Pau, à Chivau-Blanc : « Chantier interdit au public ». De-fèt, es enebi d’intra dins la bastido pèr d’evidènti resoun ligado à la securita.. Mai un autre chantié a tambèn coumença ; acampa de sòu pèr faire viéure aqueste cèntre culturau prouvençal mistralen.

Sias esta noumbrous que baierias de senepo pèr acò, en passant pèr la Foundacioun dóu Patrimóni. Vous disèn tóuti nòsti gramaci. La souscricioun es sèmpre duberto d’autant que, lou fau ramenta, pòu pièi apichouni vòstis impost. Lou Couleitiéu Prouvènço amarié mai que fuguessias generous, meme d’un biais moudèste.

Dins lis edicioiun avenidouiro dóu magasine e sus la telaragno, sarés assabenta de coume s’endevèn noste proujèt, que dèu mena à la creacioun vertadiero de l’Óusservatòri. Restas coutrío emé nous-autre, e pièi esitès pas de nous touca pèr n’en saupre mai raport à noste « chantié ». 

Gramaci pèr vosto ajudo. La lengo e la culturo prouvençalo, acò’s l’afaire de tóuti li Prouvençau, e de tóuti lis amourous de nosto regioun.

***

Ne vous méprenez pas sur les panneaux installés sur le site du Mas Saint-Paul, à Cheval-Blanc : « Chantier interdit au public ». S’il est en effet prohibé de pénétrer dans l’enceinte de la ferme, pour des raisons évidentes de sécurité, un autre chantier est en cours : celui de la collecte de fonds pour ce centre culturel provençal mistralien.

Vous avez été nombreux à faire une contribution financière via la Fondation du patrimoine pour la réhabilitation du bâtiment, nous vous remercions pour votre implication. La souscription est toujours ouverte, elle a l’avantage, rappelons-le, d’offrir des déductions fiscales non négligeables. Le Collectif Prouvènço fait donc appel à votre générosité, même de la manière la plus modeste.

Nous vous tiendrons informés de l’avancée des travaux de réhabilitation du Mas Saint-Paul et des prochaines étapes de l’Óusservatòri au fil des prochaines éditions du magazine et sur nos réseaux sociaux. Restez connectés et n’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus sur notre « chantier ».

Merci pour votre aide. La langue et la culture provençales sont l’affaire de tous les Provençaux et de tous les amoureux de notre région.

Jean-Pierre Richard, Président du Collectif Provence

Finaçamen pèr la restauracioun dóu Mas Sant-Pau

Avèn besoun d’argènt pèr coumpleta lou finançamen dóu reviéudage dóu Mas Sant-Pau. Vaqui perqué vous demandan d’èstre abelan pèr aquel esfors financié. Gramaci pèr vosto generousita. ***Nous avons besoin d’argent pour compléter le financement de la réhabilitation du Mas Saint-Paul, aussi nous faisons appel à votre « bon cœur » pour participer à l’effort financier. Merci de votre générosité.

www.fondation-patrimoine.org/15794