Collectif Prouvènço - Uno regioun uno identita uno lengo
Vous êtes ici : Accueil » Le site web » Actualités » Une proposition de loi sur les Langues Régionales annonce-t-elle la fin de (...)

Une proposition de loi sur les Langues Régionales annonce-t-elle la fin de la langue provençale ?

D 9 novembre 2010     H 10:32     A La Chourmo dóu Couleitiéu     C 0 messages


agrandir

Les députés Armand Jung et Jean-Jacques Urvoas vont déposer une proposition de loi sur le bureau de l’Assemblée.

Cette loi sur les langues régionales s’inscrit pour les députés concernés dans la continuité de l’article 75.1 de la Constitution française : "Les langues régionales appartiennent au Patrimoine de la France."

Cependant, le lobbying occitaniste et ses amis de la "langue d’Oc" ont obtenu 2 articles à la mesure de leur idéologie :

Art-66 "Il est créé une entente inter-régionale chargée de coordonner l’action de l’Etat et des régions concernées par la langue occitane, également dénommée langue d’oc. Elle est administrée par un conseil composé de 5 représentants de l’Etat et de 2 représentants de chacune des régions concernées. Ce Conseil désigne son président. Les dispositions des articles L5622-1 et suivants du Code Général des Collectivités Territoriales sont applicables par analogie."

Art - 23 " Pour chaque langue régionale ou (inter-régionale - NDLR), il est créé par convention entre l’Etat et la Région ou les collectivités territoriales concernées un organisme à caractère public associant tous les partenaires du Service Public de l’Education, et chargé de l’élaboration, de la production et de la diffusion du matériel pédagogique et des manuels nécessaires à l’enseignement de la langue et en langue régionale, ainsi qu’aux activités périscolaires et à la formation continue. La convention peut aussi confier cette mission à un organisme existant et notamment aux centres régionaux de documentation pédagogique."

Au-delà de tout ce qui se trame entre partis occitans, associations occitanistes, direction du Félibrige, le temps est venu de réagir.

Le Collectif Prouvènço prendra toute sa responsabilité pour conserver l’identité et la langue de notre territoire.

Nous appelons le peuple de Provence à la Résistance !

Grans, le 5 novembre 2010

Jean-Pierre RICHARD,
Président du Collectif Prouvènço.