Collectif Prouvènço - Uno regioun uno identita uno lengo
Vous êtes ici : Accueil » Le site web » Actualités » « Une région, une identité, une langue » au centre des vœux du Collectif (...)

« Une région, une identité, une langue » au centre des vœux du Collectif Prouvènço

D 6 février 2014     H 15:50     A La Chourmo dóu Couleitiéu     C 0 messages


agrandir

Mardi 28 janvier, à la Salle des Fêtes Gérard Philipe, à Grans (13), le Collectif Prouvènço, a invité ses adhérents, bénévoles et amis, mais aussi de nombreux élus pour souhaiter ses vœux.

En préambule de son discours, Jean-Pierre Richard, Président du Collectif Prouvènço, a repris les citations de certaines personnalités, et notamment la Ministre de la culture, Aurélie Filippetti, confortant la nécessité de préserver et de valoriser les langues régionales ; un sujet d’actualité avec les débats qui animent l’Assemblée Nationale pour la ratification de la Charte européenne des langues régionales et minoritaires.

Union des élus régionaux en charge de la culture provençale

En prévision des élections municipales, le Collectif Prouvènço a annoncé ce soir-là devant de nombreux Maires, Adjoints et Conseillers Municipaux présents la création d’une union des élus régionaux en charge de la culture provençale (tradition, patrimoine, langue…). Cette « union », laïque, républicaine et régionaliste, prendra corps sous l’égide de Jean-Louis Villermy, adjoint à Mas Blanc (Alpilles), elle fait écho à de récentes initiatives, telles l’Alliance des Langues d’Oc (Le Clu en Cévennes, l’Union Provençale, Le Cercle Terre d’Auvergne et le Collectif Prouvènço), et l’Alliance Européenne des Langues Régionales.

Ces coalitions visent toutes un même but : obtenir des instances gouvernementales, tant au niveau national qu’européen, la reconnaissance de la pluralité des langues. En effet, le provençal, le cévenol, le béarnais, le gascon, le languedocien, le nissart ne doivent pas être victimes de l’uniformisation voulue par les occitanistes.

Cette action de préservation de la culture et de la langue spécifiques à la Provence a d’autant plus de valeur qu’elle se manifeste, avec le soutien de nombreux élus et de leurs administrés, en cette année de commémoration du centenaire de la disparition de Frédéric Mistral.

Soutien à l’Observatoire

Cette cérémonie des voeux a permis de faire le point sur l’avancement du projet de l’Observatoire de la Langue et de la Culture Provençales qui doit voir le jour à Cheval-Blanc, commune idéalement située au cœur de la Provence, à la limite du Vaucluse et des Bouches-du-Rhône.
Mohamed Rafai, conseiller régional de la Région Provence auprès de Michel Vauzelle, a plaidé en faveur de sa réalisation et a confirmé l’implication de la Région dans ce projet qui mettra enfin la Provence au même niveau que les autres grandes régions linguistiques de France.

Programme d’activités 2014

Jean-Pierre Richard a conclu son intervention par la présentation du programme d’activités du Collectif Prouvènço, avec comme moments forts :

• 12 et 13 avril, le Forum des Associations de Culture Provençale (2ème édition), à Maussane-les-Alpilles ;
• en juillet, nouvelle édition du Festival des Fontaines, relocalisé à l’Isle-sur-la-Sorgue ;
• 13 septembre, suite à l’invitation du Service Culturelle de Maillane pour participer au Comité de pilotage de la Commémoration de Frédéric Mistral, la programmation d’un grand concert dans la ville natale du poète ;
• 8 novembre, dans le cadre de la Journée nationale des langues régionales, manifestation à Arles en faveur de la prise en compte du provençal comme langue de France.

M. Yves Vidal, Maire de Grans, est intervenu pour conforter le Collectif Prouvènço dans son action de promotion de la langue et de la culture provençales et l’assurer d’accueillir à nouveau le Festival des Fontaines à Grans, dans le Parc de la Fontaine Mary-Rose, qui doit subir des aménagements.

La soirée s’est terminée avec la projection du film sur l’édition 2013 du Festival des Fontaines et une prestation de la Chorale Provençale d’Istres, sans oublier un sympathique et rituel buffet provençal.

Dernière Minute : Aurélie Filippetti n’entend qu’une seule langue d’Oc
Le lendemain de notre cérémonie des vœux, l’interview de la Ministre de la culture, Aurélie Filippetti, publié dans Le Figaro, venait gâcher la fête : elle se positionne finalement pour ne reconnaître qu’ « une seule » langue d’Oc, « l’occitan ». Ceci en dépit d’un appel des Provençaux (12 000 signataires d’une pétition pour la reconnaissance du provençal comme langue de France), et de l’assurance de la part du Président de la République et du Premier Ministre, interpelés sur le sujet par le Collectif Prouvènço, que notre demande recevrait « un examen approprié ». L’examen a donc été fait : « à l’emporte-pièce » !

Ce mépris pour la spécificité du provençal démontre une fois de plus la puissance du lobbying occitaniste sur les instances gouvernementales. Un comble lorsque l’on sait que ces mêmes occitanistes ont des arrières pensées autonomistes, voire indépendantistes.

Pour les régionalistes républicains que nous sommes, la réponse de la Ministre de la culture est perçue comme un affront et une trahison à la devise de la République : « Liberté, Egalité, Fraternité ».

Les défenseurs de la pluralité des langues d’Oc ne resteront pas inactifs !

JPEG - 109.6 ko
Jean-Pierre Richard, Président du Collectif Prouvènço, et de nombreuses personnalités ayant répondu à l’appel pour créer Union des élus chargés de la culture provençale
Photographie de Pierre Madec
JPEG - 128.2 ko
Yves Vidal
JPEG - 109.8 ko
Mohamed Rafai
JPEG - 1.2 Mo
Quelques élus présents
JPEG - 141.6 ko
La Chorale d’Istres
JPEG - 112.5 ko
La Chourmo
JPEG - 332.9 ko
IMG_0814

Portfolio

  • 2014bonoannado13